Test – Wonderbook : Book of Spells

Wonderbook : Book of Spells est un livre interactif en réalité augmentée. Basé sur l’univers de la saga Harry Potter imaginé par J.K Rowlings, ce « Livre des Sorts » a-t-il la formule magique pour séduire les joueurs ?

A la baguette magique

Le Livre des Sorts est clairement destiné aux plus jeunes. La campagne publicitaire ne visait pas pour rien ce public. Le principe avec ce livre interactif de 12 pages est d’apprendre de manière ludique un vingtaine de sorts et de réussir diverses épreuves et autres tests de compétences afin de devenir un sorcier aguerri. L’histoire se déroule sur 5 chapitres distincts, eux-mêmes découpés en 2 parties. Le joueur utilise le PlayStation Move (qui se transforme en baguette magique) pour réaliser les sorts demandés afin de s’exercer ou de réaliser une épreuve, et pour interagir avec le livre dans les différentes saynètes qui agrémentent le récit. Pour passer à un autre sort ou à un autre chapitre (ou partie de chapitre), il suffit de tourner les pages du livre fourni ou de le retourner pour recommencer au début de ce dernier. La prise en main est facile et répond bien aux intentions du joueur. Cependant pour les plus jeunes, un temps d’adaptation est nécessaire et la présence d’un adulte fortement recommandée pour les accompagner dans ce récit interactif.

Wonderbook : Book of Spells - 01

Etudes par correspondance

Une fois les réglages terminés et le calibrage du Move effectué, le joueur choisit une baguette et une maison (Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard). L’aventure commence. Il découvre un mystérieux livre de sorts rédigé et commenté par la sorcière Miranda Fauconnette pour aider les sorciers à apprendre les sorts les plus emblématiques de la saga Harry Potter. Un narrateur se chargera de lui donner les instructions à suivre à la fois à l’oral et à l’écrit. Outre les leçons et les diverses épreuves de magie, le soft propose également des poèmes et des petites histoires qui contextualisent ce que le joueur vient d’apprendre. A cela s’ajoute aussi quelques énigmes faciles à résoudre. Book of Spells est calibré du début à la fin pour les jeunes joueurs (entre 6 et 12 ans) qui prendront beaucoup de plaisir à interagir avec le livre, à crier le nom des sorts, à les lancer ou à écouter Miranda Fauconnette replacer chaque sort dans son contexte. C’est un vrai manuel scolaire de magie qui est proposé et les diverses animations en 3D ou en réalité augmentée raviront ou amuseront les joueurs. Cependant, il est vrai que le joueur reste assez souvent passif en écoutant les instructions ou les histoires contées (malgré quelques interactions possibles) et qu’une fois le livre terminé le potentiel de rejouabilité est quasiment nul. A moins de vouloir réaliser parfaitement les épreuves pour récolter le maximum de points pour chacune d’elle, seul véritable challenge dans le jeu avec la collecte de divers objets.

Wonderbook : Book of Spells - 02Wonderbook : Book of Spells - 03

On aime
+ La narration excellente et envoûtante
+ La réalisation soignée

On aime moins
– Pas de rejouabilité

Verdict

Captivant

… pour les jeunes moldus. Sans l’ombre d’un doute, ces derniers passeront un excellent moment devant et en famille. Pour les joueurs plus aguerris, cela reste un divertissement de bonne facture quoiqu’un peu court mais pour cela il vous faudra avoir gardé une once d’âme d’enfant.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.