Test – Wolfenstein : The Old Blood

Un an après le reboot de la série, Machine Games offre à The New Order une préquelle sous forme de stand alone.

Return to Castle Wolfenstein

L’histoire prend place en 1946 dans l’univers alternatif imaginé pour The New Order et l’action se déroule quelques jours avant les événements évoqués dans le prologue du titre sorti en 2014. Nous retrouvons donc B.J. Blazkowicz en charge d’infiltrer le château de la tyrannique Helga Von Schabbs pour récupérer des données concernant la position du général Strasse : le boucher que notre héros devait (ou plutôt devra) arrêter dans le titre original. Exit donc les années 60 sous occupation nazie et retour à une ambiance toujours aussi bien maîtrisée mais plus proche des jeux originaux. Surtout que certains l’auront probablement deviné mais le château précédemment évoqué est le fameux édifice de Wolfenstein. Les fans seront également ravis d’apprendre que la notion de paranormal est de retour et, dans de nombreuses situations traversées, The Old Blood fait référence à l’excellent Return To Castle Wolfenstein de 2001. Autre clin d’œil sympathique : le cauchemar du précédent opus qui vous invitait à parcourir un niveau du premier épisode de la série fait son grand retour et vous invite à (re)découvrir non plus un seul mais huit niveaux issus du titre fondateur : vraiment sympa !

On ne change pas une recette qui gagne

Au niveau du gameplay, on retrouve la recette « oldschool » mis en place l’année dernière avec des niveaux semi-ouverts fourmillant de secrets à découvrir, le tout rythmé par une action nerveuse et un système de soins à base de médikits. L’aspect infiltration est mis un peu plus en avant même s’il est toujours dispensable pour les joueurs les plus nerveux et l’arbre de compétences reposant sur une série de défis à relever est de retour. Du côté des nouveautés, on notera l’apparition de défis à débloquer qui vous inviteront à refaire certaines « arènes » du mode histoire en y ajoutant un aspect scoring. Assez sympa, ce mode permet également de gonfler un peu plus la durée de vie du titre déjà assez conséquente. En effet, pour moins de vingt euros, l’histoire vous tiendra en haleine pendant environ 8h en ligne droite et un peu plus pour ceux désireux de tout découvrir.

Verdict

Qualités
+ Digne héritier de la série
+ La durée de vie
+ Le prix

Défauts
– L’IA toujours un peu aux fraises

Avis

Hommage vibrant à la série, The Old Blood continue sur la lancée de The New Order. Indispensable pour les fans, il offre également une introduction parfaite à coût réduit pour quiconque souhaiterait découvrir la saga.

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.