Test – Trackmania Turbo

Véritable phénomène depuis près de 15 ans sur PC, la licence Mania fait enfin son entrée sur notre console de salon, apportant avec elle tous les plaisirs du pilotage technique à grande vitesse. Baptisé Turbo, ce nouvel opus console fera de nombreux heureux et rappellera de beaux souvenirs d’enfants à un grand nombre d’entre nous.

Solo

Qu’on se le dise, Trackmania est avant tout un jeu où l’on se bagarre sur des parties Online. Cependant, l’opus nous offre un solo bien étoffé. En effet, il ne déstabilisera pas les joueurs PC puisqu’il reprend tous les codes des précédents titres et en tire le meilleur. Le jeu nous offre alors 200 pistes divisées en 5 niveaux de difficulté à travers 4 environnements dont un inédit. On retrouve donc Canyon pour les amoureux de la vitesse et des grands espaces. Valley pour ceux qui aiment les pistes dynamiques mais tout aussi aléatoires, Stadium pour ceux qui aiment la technique et sont à la recherche des trajectoires parfaites et pour finir Lagoon, le nouvel environnement. Celui-ci nous offre de superbes montagnes russes où la gravité n’existe pas. Mêlez cela à un peu de hors-piste, et vous obtenez des circuits aussi rapides que techniques à parcourir à bord d’un buggy de compétition. Autre nouveauté, les résultats hors ligne comptent pour moitié dans le classement en ligne, vous permettant de bien vous classer même en n’étant pas un pro de la piste en multijoueur.

Trackmania Turbo - Présentation

Entre amis

Le jeu nous offre plusieurs modes nous permettant de jouer entre amis, localement et en ligne. Hot Seat est un simple mode en ligne salon allant jusqu’à 16 amis pour tester vos propres circuits, les officiels ou encore des circuits aléatoires. Concernant le local, le mode Mono Screen est assez différent de ce qu’on a l’habitude de voir. Une caméra et un plan unique pour l’ensemble des véhicules : c’est tout ce que vous aurez pour diriger votre bolide. Il suffira d’un faux pas et vous serez éjecté de l’écran. Le mode ne donne que très peu de chance aux novices. Difficile à appréhender tant l’effet donné est illisible au premier coup d’œil, ce mode sera rapidement mis de côté.
Le mode Double Driver est un concept aussi intéressant que farfelu. Il vous offrira la possibilité d’être entre 2 et 4 joueurs à piloter la même voiture avec chacun sa manette. Bien que sympa au début, on se rend vite compte que cela n’apporte finalement pas un gameplay extraordinaire. En effet, bien qu’il faille de la coordination entre les joueurs, la voiture n’en est que plus lourde et moins maniable. De plus, il sera impossible de rivaliser contre le chrono d’un joueur pilotant seul.
Le mode Fun quant à lui vous permettra d’obtenir des items lors de la course. Devenez une mini ou une énorme voiture, droppez un clone… Tout cela semble être une pâle copie de gameplay Mario Kart. L’intérêt y est moindre et nous lasse rapidement.