Test – The Unfinished Swan

Se démarquant des énièmes FPS sous lesquels nous croulons ces dernières années, The Unfinished Swan propose un concept singulier dans la forme et le fond : un jeu artistique. Le Cygne Inachevé est-il pour autant un bon jeu ou le concept est-il justement inachevé ? Il y a des signes qui ne trompent pas.

Le chant du cygne

L’histoire nous entraîne dans les péripéties d’un jeune garçon perdu dans le rêve d’un roi excentrique ayant repeint son royaume en blanc. Au cours de l’aventure, l’histoire et le passé de ce monarque se dévoileront lors de la découverte des différentes pages disséminées tout au long de votre parcours. En effet, le récit s’apparente à un conte pour enfants écrit avec talent, avec pour résultat une histoire drôle et touchante à la fois.

The Unfinished Swan - Screenshot 1The Unfinished Swan - Screenshot 2

Un FPS de rêve

Au niveau du gameplay, The Unfinished Swan est un FPS artistique dans lequel vous devrez user de billes de couleur pour faire apparaître le décor. On se retrouve à tirer dans tous les sens pour voir le chemin à suivre et pouvoir progresser, le début du jeu étant une véritable page blanche.
Pour ne pas gâcher l’évolution du jeu et de son gameplay (partie intégrante de la magie que dégage le titre), nous vous dirons seulement que repeindre le décor n’est pas la seule mécanique de progression. Le jeu se renouvelle au fur et à mesure de votre avancée de manière intelligente et sympathique. Un peu de jugeote ne sera d’ailleurs pas de trop pour avancer.

The Unfinished Swan - Screenshot 3The Unfinished Swan - Screenshot 4

Faîtes-nous cygne !

Au niveau esthétique, le début du jeu est un véritable ovni. En noir et blanc, le rendu de vos tirs mettent à jour petit à petit un véritable tableau, l’environnement dans lequel vous évoluerez. Le rendu est tout simplement beau, original et poétique. Par la suite, les décors seront légèrement plus « classiques » mais la direction artistique et la réalisation du jeu restent de haute-volée.
En ce qui concerne la durée de vie, le jeu se termine en quelques heures (4 à 5 heures). Il est donc plutôt court (dans la lignée de Flower ou Journey) mais le challenge de trouver tous les ballons présents dans le jeu lui donne une rejouabilité certaine.

 
On aime
+ Sa beauté
+ Son concept original
+ Sa poésie

On aime moins
– Un peu court

Verdict
The Unfinished Swan est une perle supplémentaire sur le PSN. Beau, original et poétique, il ravira tous les amateurs des jeux qui sortent des sentiers battus. Littéralement jeu d’un rêve, vous n’aurez de repos qu’en terminant ce cygne inachevé.

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.