Test – The Order : 1886

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la dernière exclusivité Sony a fait couler beaucoup d’encre. Le principal reproche qu’on a pu faire à The Order 1886 est d’être le Ryse de la PS4 : beau mais beaucoup trop court. Pourquoi un tel déchainement ? Que vaut vraiment cette nouvelle licence pleine d’ambitions ? Réponse dans notre test.

L’appel de Londres

L’histoire se situe en 1886 dans un Londres néo-victorien. Une vision uchronique marquée par la technologie, née d’une révolution industrielle accélérée, et par un conflit séculaire entre Lycans et humains. L’organisation de l’Ordre, dont les membres sont les Chevaliers de la Table ronde, a découvert l’eau noire, un breuvage permettant de prolonger la vie. Vous incarnez Sir Galahad, chasseur et pisteur à moustaches hors pair. L’histoire vous mènera à déjouer, à l’aide d’Isi Igraine et du Marquis de Lafayette, une conspiration au sein de la confrérie tout en combattant une rébellion grandissante à l’intérieur même de la cité.

Une réalisation au service de l’histoire

La première chose qui saute aux yeux dès les premières secondes, c’est la beauté du jeu. Il est indéniable que la réalisation est au service de la narration et de l’ambiance. Les textures fines, l’univers hyper crédible, les effets de lumières très convaincants et l’absence d’aliasing favorisent l’immersion du joueur. Ready At Dawn a fait un boulot remarquable, d’autant plus que la mise en scène et la direction artistique s’avèrent vraiment être les points forts du jeu. La bande-son parfaitement adaptée et le doublage français frôlent la perfection. On reconnaitra des voix d’acteurs bien connues comme celle de Wolverine, un choix bien adapté à notre héros.
Le jeu se déroule entièrement en mode cinéma 21:9, ce qui implique qu’il faudra accepter des bandes noires de part et d’autre de l’écran. Un rendu cinématographique voulu pour immerger encore plus le joueur et afficher une vraie HD sans avoir besoin de remplir tout l’écran. Une réussite.

Entre cinématique et gameplay

A l’inverse, si techniquement le jeu assure, on pourra ne pas être totalement satisfait par le gameplay. Ici rien de nouveau, on retrouve ce que peut nous proposer un Uncharted, mais un cran un peu au-dessus. Le titre impose les phases de marche, de course et de tir. Les gunfight sont à l’image du jeu, magnifiques, avec des armes originales comme le fusil à thermite, qui envoie des balles d’oxyde de fer et d’aluminium que l’on fait exploser grâce à un tir secondaire lançant une fusée éclairante, ou le fusil à impulsion électrique, qui comme son nom l’indique, envoie une charge électrique pouvant arracher les membres de l’adversaires. De bonnes idées sous-exploitées, puisque ces armes ne seront utilisables qu’à de rares moments dans le jeu. Le chemin emprunté est un rail que l’on suit tout comme l’histoire qui nous est racontée mais n’enlève rien à l’excellente impression d’ensemble. Les cinématiques, parsemées de QTE, pas si nombreux, et les phases de gameplay s’enchainent sans transition. Les temps de chargement sont inexistants. Un exploit pour un jeu nécessitant tant de ressources.

480 minutes

Concernant la durée de vie, le titre a subi de nombreuses critiques. Il est inévitable que le jeu divisera ne serait-ce que par l’idée que l’on se fait, et qu’on attend, d’un blockbuster. Pour nous, un jeu n’a pas besoin de nous occuper 15 heures durant. Bien au contraire. The Order : 1886 est un titre de qualité que nous avons beaucoup apprécié. L’expérience proposée est originale et assumée. Parmi nos 8 heures de jeu, nous avons pu contempler 1 à 2 heures de cinématiques. Ce qui nous paraît tout à fait honnête pour 60€ pourvu que l’on adhère à sa vision artistique, sa narration fluide et ses inspirations cinématographiques.

Qualités
+ D’une beauté déconcertante
+ Ambiance fabuleuse
+ Personnages charismatiques
+ Narration et mise en scène captivantes
+ Doublage français excellent
+ Réalisation époustouflante
+ Temps de chargement/transitions absent

Défauts
– Chemin sur rail
– Phases de marche, de course et de tir imposés
– Armes spéciales sous-exploitées

Avis
The Order : 1886 est un jeu de qualité et un grand film interactif. Ready At Dawn a fait un boulot remarquable. S’il ne révolutionne rien dans le gameplay, il vous décollera la rétine. Sa direction artistique époustouflante, sa narration maîtrisée, sa bande-son parfaitement adaptée et son doublage français frôlent la perfection. Le titre se vit intensément mais durant quelques heures seulement et se laisse apprécier ou non selon ce que vous en attendez.

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.