Test – The Legend of Heroes : Trails in Cold Steel

Sorti sur les PS3 et PS Vita japonaises le 26 septembre 2013, il aura fallu attendre un peu plus de 2 ans pour que The Legend of Heroes : Trails in Cold Steel arrive dans nos contrées. Que nous réserve cette nouvelle entrée dans la saga The Legend of Heroes développée par Nihon Falcom et débutée en 1989 ? Nous allons le découvrir dans les prochaines lignes.

Un bijou de gameplay

The Legend of Heroes : Trails in Cold Steel propose un gameplay au tour par tour similaire à celui de l’arc Crossbell qui regroupe les volets Zero no Kiseki et Ao no Kiseki de la saga. Toutefois le titre intègre un changement majeur avec l’arrivée du Tactical Link System qui permet notamment d’occasionner des dégâts supplémentaires aux ennemis, mais également de bénéficier d’avantages pour les membres de l’équipe. Il est par conséquent non négligeable d’adapter le choix de son partenaire en fonction des différentes situations auxquelles nous serons confrontées. De plus, le renforcement des liens avec les différents partenaires permet d’accéder à de nouveaux avantages. Le Tactical Link System n’est évidemment pas la seule nouveauté de Trails in Cold Steel. Le titre conserve le système du Master Quartz mis en place dans Ao no Kiseki, mais propose une version améliorée de la gestion des Quartz. En effet, les arts reposent maintenant sur les Quartz équipées sur les armes plutôt que sur le nombre de sepith associé aux Quartz.

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel - Story Trailer (EU - French)

Et un scénario de qualité

L’académie militaire Thors est réputée dans l’empire Erobonien pour former les jeunes aristocrates et les jeunes roturiers. Comme dans le reste de l’empire, la séparation des classes sociales est de vigueur au sein de l’académie. Pour chacune de 2 années d’études que les élèves passeront en son sein, l’académie dispose de 2 classes réservées aux nobles et 3 pour les roturiers. Toutefois cette séparation ne s’applique pas à la classe VII fraîchement créée et qui regroupe 9 élèves issues de milieux sociaux différents. A priori, la raison de la présence des 9 élèves dans cette classe semble être leur compatibilité avec un nouvel équipement que l’académie teste. Mais est-ce vraiment la seule raison ? Pour le découvrir, il faudra profiter de la soixantaine d’heures minimum qu’offre les 6 chapitres de l’aventure. Cette durée de vie dépend évidemment de la difficulté choisie, ainsi que du choix d’effectuer ou non les nombreuses quêtes secondaires proposées au fil de l’aventure.

Si les quêtes principales sont clairement identifiés parce qu’obligatoires pour progresser, il faudra parfois parler à certaines personnes à un moment précis pour déclencher une quête secondaire. Le titre propose un ensemble varié de quêtes. Outre les traditionnelles quêtes de chasse aux monstres, il faudra par exemple tenir un magasin en conseillant au mieux les clients potentiels ou encore retrouver un objet perdu. Concernant la progression temporelle de l’aventure, celle-ci suit un rythme similaire à celle proposée dans Persona 4. Nous ne suivrons donc pas chaque journée de la vie de nos protagonistes, mais des journées bien précises comme par exemple le jour d’un examen pratique ou un week-end d’études sur le terrain. Ce choix de rythme permet à l’aventure d’éviter d’être monotone. Dernière précision sur le titre avant de nous quitter, sachez que The Legend of Heroes : Trails in Cold Steel est intégralement en anglais (doublage et sous-titres).

The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel
Date de sortie
29/01/2016
Genre
RPG
Editeur
NIS America
Développeur
Nihon Falcom
Boutique

Acheter The Legend of Heroes : Trails of Cold Steel

Qualités
  • La personnalisation des armes via le système de Quartz
  • La bande-son
  • La cohérence de l'univers
  • Le scénario
  • Le gameplay
  • Le jeu de cartes horriblement addictif
Défauts
  • L'absence des doublages originaux japonais
  • Le doublage anglais de Alisa
VERDICT

Jeu de rêve

Avec The Legend of Heroes : Trails in Cold Steel, Nihon Falcom démontre une nouvelle fois son savoir-faire en proposant un jeu qui repose sur un gameplay solide et un bon scénario. L'attente de la suite de l'aventure ne devrait pas être trop longue car XSEED Games a récemment annoncé sur son blog que la traduction du titre était terminée à 95%.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.