Test – Tearaway

Force est de constater que la PS Vita ne nous a pas franchement offert une tonne de nouvelles franchises exclusives valant réellement le coup. C’est pour cela que lorsque Media Molecule, le studio très créatif appartenant à PlayStation, nous propose un jeu innovant et n’ayant pas un goût de déjà-vu, on ne peut que dire oui !

Un monde coloré…

Ne cherchez pas, ce jeu de plateforme n’est comparable à rien de ce que vous avez déjà pu voir. Tearaway est un jeu de plateforme coloré qui sait se rendre non linéaire en alternant différentes phases de jeu. En effet, les développeurs nous avaient promis d’exploiter le potentiel de la machine, et la promesse a bel et bien été tenue. Vous serez littéralement transporté au sein de ce monde fait de papier et ce grâce à la caméra de la PS Vita qui vous fera jouer un rôle primordial dans cette aventure qui s’annonce épique. D’ailleurs, vous incarnez plusieurs rôles, celui de Vou, et celui de Iota, qui cherche à rejoindre Vou, c’est-à-dire à vous rejoindre… enfin, on s’est compris ! Ne vous y méprenez pas, une fois en jeu, ce n’est que pur plaisir.

Tearaway - Screen 2

…Au gameplay innovant

Pour aider Iota, vous devrez user de vos dix doigts. Tout d’abord, il vous sera possible, ou plutôt indispensable, de faire entrer vos doigts dans ce joli monde à l’aide du pavé tactile arrière. Ils déchireront au sens propre le sol, et vous vous débarrasserez ainsi des ennemis, activerez des mécanismes, bref, vous donnerez un sacré coup de pouce à Iota, et sans mauvais jeu de mots. De plus, vous pourrez, jeu Media Molecule oblige, exprimer pleinement votre créativité. Le joli petit personnage de papier est personnalisable grâce à des stickers. Mais vous pourrez également compter sur votre talent d’artiste dans la partie dessin afin de dessiner des objets qui seront par la suite intégrés au sein même du jeu… Ainsi, vous dessinerez une couronne à un écureuil, des moufles voire même une moustache… Bluffant ! Et si vous estimez que vos talents de dessinateur vous desservent, peut-être serez-vous plus à l’aise avec la photographie. Vous pourrez ainsi redonner des couleurs à des créatures blanches. Comme récompense, vous gagnerez de précieux confettis qui vous permettront d’acheter des éléments de personnalisation. Chaque élément photographié vous fera bénéficier d’un patron qui vous permettra de le reproduire chez vous en origami. Classe !

Un conte

C’est presque une habitude avec Media Molecule, nous ne pouvions conclure ce test sans parler de la bande-son. Elle est simplement magnifique et colle à merveille avec les phases de jeu. Les doublages sont eux aussi superbes. Techniquement, Tearaway est irréprochable, même les graphismes ne manquent pas de charme. Tout est donc fait pour que le plaisir soit là, et c’est assurément un bon moment que vous passerez devant ce petit bijou. Tearaway, c’est une petite dose de poésie que chaque joueur sur Vita se doit d’avoir. Cependant, il ne justifie pas à lui seul l’achat d’une PS Vita comme Sony aurait pu l’espérer…

Qualités
  • L'univers de papier
  • L'exploitation de toutes les fonctionnalités de la PS Vita
  • L'immersion poussée
Défauts
  • Les phase de dessin peu précises
VERDICT

Captivant

Tearaway est le jeu frais et coloré dont la PS Vita manquait grandement.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.