Test – Sonic The Hedgehog 4 Episode II

Second épisode du 4ème volet de la saga, Sonic The Hedgehog 4 Episode II est disponible exclusivement en téléchargement sur le PlayStation Store, et nous transporte aux côtés du hérisson le plus rapide du monde accompagné pour l’occasion par son acolyte Tails.
Plusieurs mois après Sonic The Hedgehog 4 Episode I, le Dr. Eggman est de retour, plus ambitieux que jamais. Lui aussi est accompagné, mais par le redoutable Metal-Sonic, qui vient de se réveiller d’un profond sommeil. Metal-Sonic, le robot ultra-performant conçu par le Dr. Eggman, rivalise sans problème en puissance et en vitesse avec notre hérisson préféré, et n’a qu’un seul et unique objectif : affronter de nouveau Sonic.

 
C’est la zone par ici !
Le menu principal propose un mode un joueur qui contient pas moins de 5 zones différentes, chaque zone étant découpée en 4 actes (seule la 5ème zone ne propose que 2 actes), le 4ème et dernier acte étant systématiquement un (énorme) boss. A noter également qu’un anneau « étoile rouge » est caché dans chaque acte. Bien dissimulés, ceux-ci permettent de rejouer aux actes déjà terminés de façon à découvrir de nouveaux chemins plus compliqués (mais aussi à débloquer un trophée spécifique une fois l’ensemble des étoiles rouges trouvées). Ajouté à cela 7 étapes spéciales, accessibles uniquement si on arrive à terminer un niveau avec plus de 50 anneaux.
Chaque étape spéciale permet d’obtenir l‘une des 7 émeraudes du chaos, sous conditions de récupérer un nombre défini d’anneaux. L’obtention des 7 émeraudes du chaos permettant à Sonic de se transformer en Super-Sonic, à la crinière dorée et à la puissance démultipliée.

 
Multijoueur et Mode Coop
On retrouve également un mode multijoueur en coopération locale ou en ligne. Si le mode en coopération locale remplit parfaitement son rôle (et permet de prendre le contrôle de Tails), il en est tout autre avec le mode en ligne, qui est malheureusement anecdotique, puisque il est rarissime de joindre une partie, le salon d’accueil étant systématiquement vide. C’est véritablement dommage car l’on attend plus que l’on joue. Il devient alors difficile voire impossible d’établir un record en mode Contre la montre ou Chasse aux points de façon à apparaître dans le classement.

 
Sonic The Hedgehog et Miles « Tails » Prower
Si vous avez déjà joué à un opus 2D précédent, vous retrouverez alors tout de suite vos repères : on utilise un bouton pour le saut, et la croix directionnelle suffit à diriger Sonic. La fameuse Course tourbillon (touche bas maintenue + touche croix) ou encore l’attaque téléguidée (qui cible les ennemis et autres tremplins) sont toujours présentes.
La présence de Tails n’est pas anodine, puisque l’on peut réaliser spécifiquement dans cet épisode des actions d’équipe de 3 types (par appui sur la touche carré) :

Aérien : Tails jaillit des airs, et peut porter Sonic sur une courte distance, permettant ainsi d’accéder à des zones inaccessibles ou à l’empêcher de tomber dans un précipice
Sous-marin : Tails peut se servir de sa double queue comme une véritable hélice permettant alors de se déplacer plus librement dans les niveaux aquatiques
Terrestre : En se tenant la main, Sonic et Tail créént une dévastatrice double course tourbillon, permettant ainsi de détruire des murs spécifiques, ou de fondre rapidement sur un adversaire
Le gameplay, mais surtout l’exploration des niveaux en deviennent totalement changés, pour notre plus grand plaisir.

 
Sonic Boom !
Le compositeur Jun Senoue a parfaitement recréé l’ambiance des aventures du hérisson, avec des mélodies agréables et entêtantes, qui définissent parfaitement et en une seule écoute l’ambiance sonore d’un titre du hérisson. Visuellement, le titre reprend l’univers gentiment décalé de la série, dans un très agréable rendu HD. L’épisode fait la part belle aux effets de lumière, et propose la touche graphique propre aux titres 2D de la saga, avec notamment une utilisation judicieuse des multi-plans. Véritable hommage aux jeux Sonic de l’ère des consoles 16 bits, notamment avec le logo et le slogan SEGA (d’époque !) au démarrage, mais également avec une jouabilité de côté/2D, le jeu reprend bon nombre des ingrédients qui ont fait la renommée de la licence, tout en apportant quelques innovations dans le gameplay.

Sonic The Hedgehog 4 Episode II vous évoquera à n’en pas douter le génial « Sonic The Hedgehog 2 », à juste titre puisque ce second épisode s’inspire énormément de son illustre ancêtre ayant fait les heures de gloire de la Megadrive.
A noter que si vous vous êtes procuré précédemment l’épisode 1, l’achat des 2 épisodes vous donnera alors accès à l’épisode « Metal », entièrement dédiée à Metal Sonic et où l’on peut contrôler le redoutable robot sur quatre niveaux de l’épisode 1.

 
On aime
+ L’univers visuel et sonore soigné
+ L’extrême simplicité des commandes
+ L’aide et les actions de Tails, qui n’est plus là qu’en tant que simple figurant

On aime moins
– Sonic a légèrement perdu en vitesse (l’âge sans doute)
– Le placement de certains ennemis vraiment démoniaque et qui se solde systématiquement par une perte d’anneaux
– En route vers un troisième épisode en téléchargement ?

Verdict
Vraiment Sympa

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.