Test – SingStar Ultimate Party

Et le prix du pire choix de sous-titre pour un jeu vidéo (pour ne pas dire du plus mensonger) est attribué à Singstar Ultimate Party.

Un nouveau système de points frustrant

Mais que s’est-il passé chez London Studio lors de la conception de la nouvelle version de ce jeu de karaoké ? Singstar était pourtant devenu une référence en la matière. Alors pourquoi avoir touché aux fondamentaux qui faisaient le succès de la licence ? Et surtout pourquoi avoir ôté autant de fonctionnalités à leur jeu ?
Tout d’abord, le système de points. Basé auparavant sur une échelle claire de 10 000 points, nous passons dans cette nouvelle version à une échelle sur 3 000 000 de points. Si la logique peut échapper aux habitués de Singstar quant à ce changement, ce n’est au final pas la chose la plus dérangeante de ce nouvel opus. Ce qui est frustrant, c’est la quasi-inaccessibilité du palier fixé à 2 800 000 pour devenir une « Singstar ». Ce palier, autrefois accessible en mode facile même en ne chantant pas forcément très juste, est juste inatteignable (on arrive à l’effleurer sans l’atteindre) désormais ce qui enlève la satisfaction du  »chanteur » et le décourage plus qu’autre chose. Du coup, cela devient moins sympa d’y jouer et enlève le fun d’antan. C’était peut-être une intention louable de la part du studio de vouloir pousser les apprentis chanteurs que nous sommes à nous surpasser mais ça produit l’effet inverse. Le studio n’aurait sans doute pas dû supprimer les modes de difficulté. Nous avouons que nous avons du mal à comprendre le degré d’exigence requis dans cette nouvelle notation. Est-ce entre le moyen et le difficile des précédentes versions ou une nouvelle façon d’évaluer le chanteur ? On ne sait pas. On retient juste que ce n’est vraiment pas très fun.

« Et si on supprimait (presque) tout »

Les ajouts de cette nouvelle version se résument en une nouvelle interface (plus jolie mais bien moins ergonomique qu’avant), le partage de vos vidéos sur les réseaux sociaux, les défis que vous pouvez envoyer à vos amis (qui ne consistent qu’à battre le score que vous venez de faire) et l’ajout des smartphones qui peuvent faire office de micros (sauf si vous avez un Windows Phone… Tu peux te brosser Martine !). Voilà ! Et c’est bien maigre par rapport à tout ce qui a été supprimé.
Passons maintenant à la liste des fonctionnalités qui ont simplement disparu de ce Singstar Ultimate Party : les modes de difficulté, l’absence de versions courtes des chansons (pourtant très utilisées), le mode  »Passe le micro » (pour jouer à 4), le mode combat en ligne, le mode  »entraînement » (pour essayer une chanson sans forcément être noté), les medleys et on en oublie peut-être.
C’est sans parler du nombre important de chansons disparues de votre catalogue sur PS4 mais qui selon le studio seront à nouveau disponibles petit à petit. En revanche, les chansons françaises sont aux abonnés absents et il faudra sûrement faire une croix dessus pour diverses raisons de droits malheureusement. Si on fait abstraction de cette absence, la tracklist de cette  »Ultimate Party » est plutôt sympa. Heureusement.

Chante en décalé avec l’artiste

Enfin, sans PlayStation Camera, le joueur n’a plus l’occasion de se réécouter et même de mettre un media en ligne puisque les réécoutes ont été supprimées lors d’une précédente mise à jour. Si vous en possédez une, vous pourrez partager vos vidéos à la communauté Singstar ou sur les réseaux sociaux. Vous pourrez même créer des effets sympathiques ou vous  »coller » un masque virtuel sur votre tête si vous souhaitez garder l’anonymat. Par contre sur ces vidéos de performances, il existe maintenant une latence (d’une ou deux secondes) entre votre chant et celle de l’artiste. Ce n’est donc pas vraiment agréable à entendre quel que soit votre talent. Et en plus sur PS4, c’est tout juste si on vous entend, quand on n’a pas l’impression d’avoir un son étouffé. Pourtant, tout cela marchait très bien avant. Allez comprendre !
Ah oui ! Les trophées sont les mêmes que sur la version précédente mais deviennent pour certains d’entre eux irréalisables puisqu’en rapport avec des fonctionnalités disparues (ex : les medleys). Haha !

Verdict

Qualités
+ La tracklist
+ Les défis…

Défauts
– L’absence des modes de difficulté, des versions courtes, du mode  »Passe le micro » et de tant d’autres choses
– La latence entre votre chant et celui de l’artiste des vidéos de performance (si vous vous entendez sur PS4)
– La nouvelle notation frustrante et sa logique étrange
– Incompatibilité des disques PS2/PS3 avec la version PS4
– Les trophées qui ne correspondent pas à cette nouvelle version

Avis

En l’état, Singstar Ultimate Party est juste une régression totale. Même le tout premier Singstar était plus complet, niveau fonctionnalité. Il faut vraiment mais alors vraiment être fan pour se satisfaire de cette nouvelle version du jeu. London Studio a une notion toute particulière de l’Ultimate Party. On en viendrait presque à croire qu’il se fiche de la gueule de leur public. A la rigueur, préférez la version PS3 : vous garderez à priori toutes vos chansons (y compris celles sur disques PS2) et vous vous entendrez chanter.

Prendra la poussière

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.