Test – One Piece Burning Blood

One Piece, cette série japonaise que l’auteur de ses lignes suit depuis maintenant plus de 13 ans. Avec 13 ans d’amour, de passion pour cette histoire mêlant aventure, humour, convictions, et problèmes de société (le manga parle quand même de coup d’état, de mégalomanie, de dérive scientifique, d’esclavagisme, de justice subjective et plein d’autres choses), on ne pouvait pas passer à côté de ce test !

One Piece Burning Blood est un jeu de combat en 3D en cel-shading développé par Spike Chunsoft et publié par Bandai Namco pour la PlayStation 4 et la PSVita (pour les consoles Sony). Le jeu propose environ 40 personnages jouables (hors DLC) allant de Luffy à Fujitora en passant par Bon Clay et Enel, piochant dans les personnages marquants de l’histoire foisonnante de One Piece.

Un mode histoire riche en désillusions

Le mode histoire, intitulé “Guerre au sommet” nous propose de vivre ou revivre les moments importants de l’arc de Marineford. Luffy, l’équipage de Barbe Blanche, la Marine et différents évadés plus ou moins dangereux de la prison d’Impel Down s’y affrontent pour décider du sort de Portgas D Ace, son exécution ou son sauvetage ! L’histoire nous est contée depuis 4 points de vue différents avec une trentaine de combats obligatoires et plusieurs combats bonus permettant de déverrouiller des personnages. Les combats sont séparés par une explication du contexte de chacune des batailles avec la superbe voix off de l’anime, des images dans des cases de BD et des cinématiques, ce qui rend le mode intéressant… Du moins pour le premier point de vue (et encore, le premier point de vue, celui de Luffy est en fait un tutoriel étalé sur une bonne partie des 10 combats qui le composent). Dans les autres points de vue, le contexte étant sensiblement le même pour certains combats, vous risquez d’avoir une sérieuse impression de déjà-vu.

One Piece Burning Blood - Découverte

Les combats assez inégaux de ce mode peuvent rebuter certains joueurs. Les tutoriels sont assez simples à réussir (il faut néanmoins le temps de s’adapter au vocabulaire du jeu qui, au lieu de demander d’appuyer sur triangle, invite à appuyer sur le bouton spécial,etc.). Les combats sont faciles dans l’ensemble mais deviennent extrêmement difficiles quand le joueur, à l’aide d’un seul personnage, doit se débarrasser de plusieurs personnages qui sont dans l’histoire plus fort que lui ou pire, lorsque le personnage du joueur a des pouvoirs qui le rendent vulnérable face à son adversaire ! Afin de débloquer les autres modes, il va falloir terminer le point de vue de Luffy.

Des modes souvent classiques pour ce genre de jeu

Les modes joueur contre ordinateur, joueur contre joueur en local ou en ligne (avec les options habituelles) et entraînement sont bien entendus présents. Le mode Versus PRIME propose différents contrats au cours desquels vous devrez affronter des adversaires contrôlés par l’ordinateur avec parfois certaines limitations (dans le choix des personnages, en effectuant une certaine action lors du combat…). Un mode d’entraînement supervisé par Rayleigh (un très grand pirate de l’univers de One Piece) est aussi présent. A travers des contrats, différentes subtilités du jeu nous sont enseignées.

One_piece_burning_blood_Luffy_CM

Le mode capture de drapeau permet de conquérir différents lieux emblématiques de la série en prenant part à une gigantesque bataille. Chaque joueur choisit un camp (Chapeau de paille, armée révolutionnaire, Baroque Works, la Marine…) et combat aux couleurs de son équipe sur les îles de son choix apportant ainsi des points qui permettront éventuellement d’obtenir les îles pour lesquelles son équipe a le plus de points. Les combats vous opposeront à de vrais joueurs ou à des ordinateurs pas commodes du tout.

Un gameplay bateau ou pas

Au début, le gameplay a l’air bien pauvre, un bouton d’attaque qui, lorsqu’on appuie plusieurs fois, permet d’exécuter un combo, une attaque unique, une garde, des coups spéciaux. Les premiers combats s’enchaînent avec ce petit nombre de coups. Ensuite, nous découvrons les esquives, les attaques pour contrer les esquives, les contre-attaques et les just guard, on crée de nouveau combos avec des cancels et en variant les combos, les pokes, les baits (oulala, c’est devenu un cours d’anglais). A cela, nous pouvons ajouter les affinités entre les personnages, le haki peut empêcher l’utilisation des fruits du démon pendant un moment, les logia peuvent éviter les coups qui n’utilisent pas le haki, Luffy amortit les chocs, beaucoup d’éléments que le fan connaît, mais que le néophyte devra comprendre. Certains pensent que le jeu en est déséquilibré, pas vraiment. Le jeu est fait pour jouer en 3 vs 3, à vous de constituer une équipe équilibrée car aucun des personnages n’est invincible.

One Piece Burning Blood
Date de sortie
03/06/2016
Genre
Action / combat
Editeur
Bandai Namco Entertainment
Développeur
SpikeChunsoft Ltd.
Boutique

Acheter One Piece Burning Blood

Qualités
  • Un système de combat profond
  • Les voix originales japonaises
  • Texte en français
  • Casting riche
Défauts
  • Le mode histoire ridicule en terme de contenu et redondant
  • Les musiques ne sont pas celles de l’anime
  • Les affinités entres les personnages ne sont pas documentées
VERDICT

Vraiment sympa

Un jeu de combat facile d'accès mais assez technique (il y a 2 paliers) qui saura satisfaire le fan et les amateurs de jeu de combat acharné.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.