Test – Need for Speed Most Wanted

Nouveau cru de la célèbre franchise Need For Speed, ce reboot d’un épisode sorti en 2005 développé par Criterion Games possède tous les arguments sur papier pour être l’un des hits de cette fin d’année en termes de fun, de vitesse et de conduite nerveuse. Alors qu’en est-il une fois la galette insérée dans notre PS3 ? Verdict dans les lignes qui suivent…

Il était une fois 10 pilotes que rien ni personne ne pouvait stopper dans leur domination de la route et de ses dangers : les Most Wanted. Au volant de leur fier bolide de gomme et d’acier, ils régnaient en maître sur la moindre petite parcelle d’asphalte de la ville de Fairhaven. Nul ne semblait pouvoir mettre un terme à leur suprématie… Mais ça, c’était avant puisque VOUS allez changer tout ça et mettre un peu de gentil bordel là-dedans !

Bienvenue à Fairhaven

Vous débarquez donc à Fairhaven au volant de votre première voiture, l’esprit combatif et armé d’une motivation sans faille. La ville n’est autre qu’une grande cour de récréation où les activités qui s’offrent à vous ne manqueront pas ; courses endiablées, run de vitesse, embuscades des forces de l’ordre et autres recherches de radars, de voitures, de grilles de sécurité et de panneaux à défoncer vous laisseront l’embarras du choix.
En tout, ce sont 41 voitures qui attendent d’être découvertes et conduites (soit par pression de la touche triangle lorsque vous êtes à proximité soit via le menu EasyDrive). Les grands noms de l’industrie automobile répondent présents : Lamborghini, Corvette, Mercedes, Aston Martin, Audi, Ford, Porsche…

Need for Speed : Most Wanted - A Criterion games

Dans votre quête pour devenir le Most Wanted numéro 1, il vous faudra cumuler des Speed Points qui ne s’obtiendront qu’au fil de vos pérégrinations dans Fairhaven. Au gré de vos victoires, des options de personnalisation de vos véhicules seront disponibles (nitro, pneus, châssis, carrosserie et transmission) qui vous permettront de préparer au mieux la prochaine épreuve.
La conduite est rapide, très rapide et clairement orientée arcade. Filer à toute allure dans les rues et éviter le trafic de justesse procurent une sensation de plaisir extrême. De même, provoquer vos adversaires en leur infligeant un takedown devient une pure jubilation.

Mais ne pensez pas que vous pourrez transgresser les règles rudimentaires du code de la route en toute impunité, car les forces de l’ordre sont aux aguets et ne manqueront pas de vous prendre en chasse lorsque vous commettrez une infraction sous leurs yeux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont des arguments de poids pour vous faire stopper. Conduite agressive, herses déposées sur la route, voitures bélier, barrages routiers sont quelques exemples de ce que la police est capable de vous faire endurer. Et les semer ne sera pas une mince affaire !

Need for Speed : Most Wanted - Screenshot 1

« Après 100 mètres, tournez à droite »

Revenons-en à Fairhaven. La cité a été pensée et modélisée avec soin, lui conférant une identité propre avec ses quartiers immédiatement identifiables, sa zone industrielle, ses docks, son centre-ville, son quartier des affaires, sa rocade autoroutière, ses routes de montagne… Au bout de quelques heures de jeu, vous arriverez à vous repérer sans difficulté et connaîtrez la ville et ses petits secrets par cœur.

Techniquement, le jeu s’avère très fluide et les conduites à toute berzingue dans les rues vous donneront le vertige. Quelques micro freeze sont parfois à déplorer mais rien de bien gênant au final. Graphiquement, le titre est beau même si l’aliasing viendra vous tenir compagnie. Les effets de lumières et de particules sont réussis et il ne sera pas rare de plisser les yeux à la sortie d’un tunnel devant un soleil éblouissant.
L’ambiance musicale est totalement adaptée à l’univers décomplexé du titre : Muse, The Chemical Brothers, The Who, Skrillex, Calvin Harris, Deadmau5… Il y en a pour tous les goûts.

Need for Speed : Most Wanted - Screenshot 2

Need For Multi

Abordons maintenant l’aspect multijoueur.
Dans le mode solo tout d’abord, vous serez informé en temps réel de la progression de vos amis grâce au désormais célèbre Autolog qui vous suggèrera des défis et des scores à battre en fonction des résultats de vos acolytes PSN.
Concernant le mode multijoueur, vous ne serez pas dépaysés puisque vous vous retrouverez jusqu’à 8 dans Fairhaven. Là encore l’aspect bac à sable est de mise puisque vous aurez la possibilité d’explorer la ville à plusieurs, de vous infliger des takedown jusqu’à l’overdose ou de participer à une Speedlist personnalisée par l’hôte. Au programme : courses, défis individuels ou en équipe, speedtests… Tout est réuni pour que l’expérience online soit la moins lassante possible et qu’aucun temps mort ne vienne entacher votre plaisir.

Need for Speed : Most Wanted - Screenshot 3

Need for Burnout Most Paradise ?

Avant de conclure ce test, il n’aurait pas été très objectif de faire l’impasse sur les similitudes existantes entre Need For Speed Most Wanted et Burnout Paradise. Tout d’abord, le fait que le studio Criterion Games soit aux commandes des deux titres n’est pas une coïncidence. La ville de Fairhaven possède par bien des aspects une forte ressemblance avec Paradise City : le pont et son tremplin central, l’autoroute avec la gare de péage, ses docks… Il en est de même pour certains mécanismes du jeu : la recherche et la destruction des panneaux d’affichage et des grilles de sécurité, le lancement d’une épreuve en appuyant sur L2 et R2 simultanément et le multi en monde ouvert avec ses défis (takedown, distance de sauts cumulés, …).
Certains crient au recyclage et au manque d’innovation, d’autres (dont l’auteur de ces lignes fait partie) ne boudent pas leur plaisir et ne voient pas en quoi reprendre des éléments ayant fait leurs preuves viendraient entacher l’expérience de jeu.

 
On aime
+ Un titre fou et complètement décomplexé
+ Une technique à la hauteur
+ Un multi convivial

On aime moins
– Présence d’aliasing

Verdict
Au final, le titre se trouve être un incontournable de cette fin d’année 2012, procurant un plaisir que peu de titres estampillés « arcade » peuvent se targuer d’offrir. Avec une technique à la hauteur et une folie assumée de bout en bout, Need For Speed Most Wanted se doit de figurer dans votre ludothèque !

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.