Test – Matterfall

Housemarque est habitué au développement de shoot ‘em up. Souvenez-vous de Super Star Dust sur PS3 etResogun au lancement de la PS4. Maintenant c’est donc au tour de Matterfall. La seule différence avec les autres jeux du studio : l’ajout de la plate-forme.

A titre indicatif, le jeu a été testé sur PS4 Pro.

Matterfall - Trailer de gameplay E3 2017

Force bleue contre force rouge

Le scénario tient sur un timbre : les humains ont colonisé des planètes pour en extraire des ressources. Les extraterrestres présents se sont rebellés et Avalon Darrow est envoyée pour endiguer la menace le temps que les humains s’échappent. Avalon peut tirer de façon illimitée sur des nuées d’ennemis volants ou terrestres. Il est possible de se protéger des tirs ennemis en matérialisant de la matière bleue qui sert de bouclier de protection ou de plate-forme pour continuer la progression. L’aspect futuriste est omniprésent, toujours en environnement urbain avec de la musique techno qui est souvent redondante.
La progression à travers les neuf niveaux est rapide et vous pouvez compter trois heures pour en voir le bout. A la fin de chacun des trois chapitres ,un boss de taille imposante sera à abattre. Chacun d’eux sera assez coriace. Voire même trop durs. La difficulté est progressive, mais se révèle rapidement difficile. Le contenu est donc assez maigre, et la rejouabilité est quasi nulle.

Matterfall - Screenshot 01
Matterfall - Screenshot 02

Contrôle technique

Le contrôle d’Avalon est un peu déroutant, il faut une petite heure pour arriver à s’en sortir. Le stick gauche sert à bouger à gauche ou à droite, le stick droit pour tirer à 360° comme dans n’importe quel shooter. Pour sauter, il faut utiliser la touche R1, ce qui est assez perturbant. Il est possible de faire une glissade avec la touche L1 afin de traverser les balles et ennemis sans perdre de vie. Arriver à jongler entre R1, L1, R2 (les accessoires) et les deux sticks vous demandera une dextérité de fer !

Techniquement parlant, le jeu est joli. Ça bouge dans tous les sens comme dans n’importe quel shooter. Si vous avez une grande télévision, ça sera un net avantage pour voir tout ce qui arrive vers vous ! Le jeu ne souffre d’aucune saccade ou de perte de vitesse.

Matterfall - Screenshot 03
MatterFall
Date de sortie
16/08/2017
Genre
Plateforme / Shooter
Editeur
SCEE
Développeur
Housemarque
Boutique

Acheter MatterFall

Qualités
  • joli à voir
  • très bonne fluidité
Défauts
  • décors et musiques redondants
  • les contrôles de la manettes peu évidents
  • boss vraiment trop durs
  • trop court
VERDICT

Prendra la poussière

Présenté à l’E3 2015, il avait fait très forte impression avec sa bande annonce. Nous avions cru que ça serait un jeu de tir à la troisième personne, mais ce n’est pas le cas. Matterfall est donc bien un shoot ‘em up avec une dose de plate-forme. De ce côté-là, nous sommes un peu déçus. D’autant que la durée de vie est vraiment trop courte et la rejouabilité n’est que peu intéressante. A conseiller aux fans du genre et à ceux qui ont les nerfs à rude épreuve.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.