Test – Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds

Le Cross-over le plus démentiel de l’histoire du jeu vidéo revient sur le devant de la scène !

Plus de 10 ans après Marvel vs Capcom 2 : New Age of Heroes – titre d’ailleurs disponible en téléchargement sur le PlayStation Store, Marvel vs Capcom 3 : Fate Of Two Worlds nous présente une nouvelle fois les personnages phares et mondialement connus de l’univers Marvel opposés aux personnages emblématiques de la firme Japonaise Capcom. Attention les yeux – et les oreilles – car le duel va faire des étincelles !

 
The Fate of two worlds
Les personnages Marvel vs Capcom vont devoir s’unir pour empêcher la destruction de leur monde respectif par le redoutable Galactus.
Dévoreur et destructeur, Galactus convoite les planètes de nos héros. En effet, sa principale source d’alimentation provient de l’énergie de celles-ci. Contre un tel ennemi, l’union fait la force, et nos héros vont alors composer des équipes pour mettre un terme à la menace.

 
Here comes a new challenger !
Après une superbe scène d’introduction mettant en place plusieurs personnages, nous découvrons le menu principal et une longue vérification du contenu téléchargeable avant de pourvoir faire son choix.
Le titre propose alors un mode « Local » (contenant le classique mode Arcade, un mode Versus, un mode Entrainement où on peut même simuler le « LAG » d’une partie en ligne, et enfin des missions spécifiques à chaque personnage), puis un mode « En ligne » (avec des Matchranking selon le classement ou des Matchranking d’amis), le traditionnel « Options », plus une « Galerie » qui regorge de vidéos, images, sons et autres infos sur l’ensemble des personnages.
C’est d’ailleurs réellement intéressant de connaître les origines de certains personnages des deux univers. Mais pour consulter les infos de chaque personnage, il vous faudra auparavant terminer le jeu avec chacun. Par exemple, vous pourrez découvrir le personnage « Tron », tout droit venu du jeu Capcom The Misadventures of Tron Bonne, dans lequel apparaissaient de petits personnages dont la tête vous est peut-être familière (ce sont les casques jaunes style LEGO que l’on aperçoit dans le titre Dead Rising 2).
L’interface du menu s’avère quasi-identique à celle de Super Street Fighter IV, c’est à dire qu’elle est sobre et pratique.
Il est à noter quelques temps de chargement ou de sauvegarde en début et/ou fin de partie qui ralentissent le rythme, mais rien de bien méchant.

playstation magazine playstation magazine

 
Hyper combo finish !
Une fois le mode de jeu sélectionné, ce sont alors plus de 30 personnages qui sont sélectionnables dès le départ. Ainsi, il est tout à fait possible de reconstituer l’équipe des Avengers (Avec Captain America, Thor, Iron Man ou Hulk), ou alors l’équipe des X-Men (avec Wolverine, Phoenix et Tornade), et enfin l’équipe Street Fighter (avec Ryu, C-Viper et Chun-li).
Les combinaisons sont nombreuses. On peut créer de toute piece son trio Marvel/Capcom de « Légende » mais les fans de l’univers, auraient certainement apprécié de pouvoir sélectionner Venom, Cyclope, Le surfeur d’argent, Captain Commando, Chuck de « Dead Rising 2 » et plein d’autres…
Ceci dit, il a été annoncé que plusieurs personnages seront téléchargeables dans les mois à venir via le PlayStation Store, alors qui sait ! Cependant, il aurait été préférable de voir plus de personnages à débloquer suite à de nombreuses parties plutôt que de mettre la main à la poche. Quel que soit le choix des personnages, la prise en main est immédiate et le jeu est très accessible.
Les Hypers-Combos et autres attaques Cross-Over se déclenchent facilement et le temps nécessaire pour prendre vos marques et ainsi profiter des super-attaques de vos personnages sera rapide. Le jeu, fluide, propose un système de contre et même «d’éviction» du personnage adversaire. Les duels sont intenses, et le plaisir de jeu est là dès les premières parties

 
Marvelous !
Le jeu emprunte avec brio les codes des comics Marvel, notamment avec un encrage prononcé sur les personnages. Cela donne vraiment l’impression de jouer un « comic live ». Les personnages sont tous superbement modélisés, il est même possible de sélectionner plusieurs couleurs pour chacun tout simplement en variant la touche de sélection (essayez un appui sur la touche R1 lors du choix de Captain America, Oh ! mais c’est…).
Le titre se joue sur un seul plan, dans la tradition des jeux de combat 2D d’antan, avec de magnifiques décors interactifs. En effet, certaines actions détruisent le décor. Par exemple avec le niveau « Tricell Laboratory », certains personnages vaincus du décor peuvent laisser place à une herbe verte, clin d’œil évident à la série Resident Evil.
L’action lors des parties est telle que l’on a peu de temps pour regarder les décors, qui fourmillent de mille et un détails. On peut cependant en profiter en tant que spectateur lors d’une partie d’un autre joueur.

playstation magazine

 
Cross-over theme
Au niveau des musiques, c’est un vrai régal d’entendre les musiques thèmes des personnages dès leur entrée en piste (difficile de ne pas penser tout de suite à la musique du Roi Arthur de Ghost’n Goblins, mémorable).
Les musiques sont dynamiques, et c’est un vrai plus de pouvoir choisir pour certains personnages la voix japonaise ou américaine.

 
Le mot de la fin
Marvel vs Capcom 3 : Fate Of Two Worlds est bien la suite que tout le monde attendait. Beau, jouable, avec une prise en main quasi-immédiate, le titre est indispensable pour tous les fans de jeux de combat, pro ou novices, mais aussi aux fans des personnages Marvel et Capcom. Le titre est bourré de clins d’œil à l’univers Marvel, mais aussi et bien évidemment aux jeux Capcom. C’est vraiment génial de déceler l’ensemble des détails dissimulés partout dans le jeu.
Petit bémol pour finir avec les personnages supplémentaires non déblocables mais à acheter sur le PlayStation Store.

 
LES PLUS
+ La prise en main immédiate
+ Les graphismes
+ La combinaison de personnages « cultes »

 
LES MOINS
– Certains temps de chargement
– Les 2 images de fin de chaque personnage
– Les personnages supplémentaires payants<   APPRECIATION GENERALE
Marvel vs Capcom 3 : Fate Of Two Worlds est bien la suite que tout le monde attendait. Beau, jouable, avec une prise en main quasi-immédiate, le titre est indispensable pour tous les fans.

 
PLAISIR DE JEU
16/20

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.