Test – LittleBigPlanet 2

Exclusif à la PlayStation 3, LittleBigPlanet fait sont little big retour deux ans après le premier volet.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas LittleBigPlanet – De quelle planète venez-vous ? – il s’agit d’un jeu de plateforme une plateforme de jeu à mi-chemin entre l’atelier de création et le développeur d’imagination. Ce pari fou, mais gagnant, lancé par Media Molecule a débuté avec un disque de 50 niveaux offrant la possibilité à la communauté de jouer, créer, partager plus de 3,5 millions de niveaux.

LittleBigPlanet 2 vous permet de créer vos propres jeux et niveaux en compagnie de votre adorable Sackboy, tout en prenant part à une folle aventure dans laquelle le méchant Négativitron a décidé d’attaquer le monde « Patchwork ». Les habitants vont partir à la recherche d’un héros capable de les sauver : vous ! Ou plutôt Sackboy.

 
Nouvelle histoire, nouveautés…
Si on s’intéresse en premier lieu au mode Histoire, on pourra constater qu’il est scénarisé. Alors que le mode Histoire du premier LittleBigPlanet nous faisait enchaîner les niveaux sans vrai fil conducteur, celui-ci offre un scénario qui a le mérite de rendre l’aventure un peu plus palpitante.
Votre expédition vous fera traverser 6 thématiques à l’environnement unique mettant en avant les possibilités créatrices du jeu. Chacune d’elle compte 5 niveaux principaux, niveaux bonus et niveaux « versus ». Ces derniers, première nouveauté de LittleBigPlanet 2, sont jouables uniquement à plusieurs – de 2 à 4 joueurs – en local ou en ligne. Il est néanmoins possible de les essayer en solo, mais votre score ne sera pas enregistré.
Chaque niveau est différent et apporte son lot de nouveautés et de difficultés.

Au niveau gameplay, tout ce qui a fait LBP premier du nom reste inchangé : Sackboy se déplace de gauche à droite dans un univers en 2D sur 3 niveaux de profondeur avec le joystick gauche, saute avec Croix, saisit et lance les objets avec R1 et change d’humeur avec les touches directionnelles. Les niveaux traversés prennent de la hauteur puisque les « tampons sauteurs », permettent désormais à Sackboy de rebondir comme sur un trampoline – ce qui est assez amusant, il faut l’avouer. Si lors du premier volet les niveaux étaient restreints aux simples déplacements horizontaux, ils s’étendent désormais à la verticale.

Dans LittleBigPlanet 2 vous pouvez prendre en main dès les premiers niveaux : le grappin.
Alors que vous deviez auparavant vous accrocher directement à certains objets, il est désormais possible de s’y agripper à l’aide du grappin et de vous y balancer dans tous les sens. Oui, dans tous les sens, car à certains endroit du jeu, il vous faudra vous balancer pour récupérer des bulles perchées, dans des endroits où seul Tarzan serait capable d’y parvenir. Essayez donc d’atteindre cette prouesse à plusieurs : de grands moments de fou rire avec vos amis garantis.

playstation magazine

Plus tard, vous découvrirez le « saisissateur » qui vous permet de soulever de lourds objets et de les balancer pour vous débarrasser des ennemis ou encore pour activer des mécanismes inaccessibles à saut de Sackboy.
Le « créateurator », curieux casque de chantier, qui fait office d’arme « lance-bidules », vous permet de tirer différents objets – limité à l’eau et aux gâteaux dans le mode Histoire – dont nous vous donnerons plus de détails dans le mode Création. Cet outil ne sert pas uniquement d’arme, mais aussi de lanceur de « plateformes » avec le projecteur de gâteaux et d’un « révélateur » de parcours grâce au jet d’eau.

 
… Et on continue
Au cours de l’aventure, vous aurez aussi l’occasion de contrôler différents véhicules directement avec votre manette, alors que les déplacements étaient auparavant gérés de manière indirecte, par des mécanismes plus ou moins approximatifs. Nous vous laisserons découvrir ces différents types de véhicules, mais sachez qu’il en existe un petit nombre et que leur maniement à sérieusement gagné en ergonomie.

Vous ferez la connaissance des Sackbots, de drôles de petits robots au comportement variable qui peuvent être fous de vous et vous suivre partout, apeurés et vous fuir, ou désorientés en suivant uniquement un certain type d’objets.

Bien plus qu’un simple jeu de plateforme, le mode Histoire de LittleBigPlanet 2 vous fera traverser des niveaux prenant la forme d’un shoot-em-up à scrolling horizontal ou vertical, de courses, de puzzles ou encore de parties de billard ou de party-games via les niveaux bonus et « versus ».

Comme dans LittleBigPlanet, certains niveaux peuvent être rejoués différemment en allant coller un sticker au début du niveau et quelques uns vous réserveront des surprises.

playstation magazine

Coté graphismes, on repart sur les mêmes bases que son prédécesseur, même si nous pouvons noter une amélioration sur la finesse de l’affichage par des effets graphiques. Le côté enfantin de LittleBigPlanet en fait l’un de nos jeux « chouchou ». L’ambiance sonore, quant à elle, est réussie, proposant de jolies musiques, des effets sonores délirants et des dialogues déjantés.

Très réussi et proposant du contenu et modes de jeu variées, il assurera de bons moments en compagnie de Sackboy et ses amis, quoiqu’un peu court.

Vous l’aurez compris, le mode Histoire est une grande vitrine de ce qu’il est possible de faire dans LittleBigPlanet 2. Jetons maintenant un œil au mode création ou imagination, comme vous préférez.

 
Seule ton imagination te limitera
Si les possibilités de création de LittleBigPlanet étaient déjà très vastes, elles le sont encore plus dans LBP2. En effet, sachez tout d’abord que vous pouvez importer toutes vos créations et contenus téléchargeables du premier LBP. Le Popit « de création » – bulle qui s’affiche en appuyant sur Carré contenant tous les outils de création – a été quelque peu remanié afin de le rendre plus complet et intuitif.
Pour les novices et chasseurs de trophées, vous pourrez prendre part aux 52 didacticiels que propose le jeu.

playstation magazine playstation magazine

Outre les outils déjà présents dans le premier volet, LittleBigPlanet regorge de nouveautés décrites plus haut, mais cela ne s’arrête pas là.
Tandis que les « tampons sauteurs », le grappin, le « saisissateur », le « créateurator », les véhicules et les Sackbots vous permettent de créer des niveaux encore plus poussés et spectaculaires, le « lien de niveau », sorte de portail, vous offre la possibilité de vous transporter vers un autre niveau. Les caméras vous permettent de mettre en scène des séquences animées racontant une histoire au moyen de différents effets visuels, et ainsi lier de manière plus fluide vos différents niveaux entre eux.
Une autre grande nouveauté est le « séquenceur musical », qui vous permet de composer vous-même les morceaux illustrant vos niveaux grâce à un outil simple proposant de nombreux effets pour donner du relief à vos œuvres. Vous avez le choix parmi plus de 40 instruments pour composer vos mélodies. Vous avez ainsi accès à une sorte de partition pour chaque instrument, vous permettant de placer, modifier, allonger des points bleus, représentant des notes, comme bon vous semble pour arriver à réaliser votre composition.
Les paramètres généraux de vos niveaux peuvent toujours être modifiés en ajustant la luminosité, le brouillard, le niveau de l’eau et les éventuelles vagues – sachant que Sackboy ne peut pas rester sous l’eau plus de 30 secondes. Vous pouvez également gérer la gravité des niveaux définissant l’intensité des sauts de votre Sackboy.
La création d’un niveau vous demandera beaucoup de temps et d’investissement même si les didacticiels sont bien faits et les modifications apportées au Popit judicieuses.

playstation magazine playstation magazine

 
Joue en communauté
Il est possible de jouer avec vos amis, jusqu’à 4 joueurs, aussi bien dans le mode Histoire que dans les plus de 3.5 millions de niveaux créés par la Communauté. Le menu Communauté reste sensiblement le même que le premier volet. La fonction Recherche a été revue afin de proposer notamment plus de filtres de niveaux.
Il est toujours autant difficile de rejoindre ses amis lors d’une partie, ce qui reste le gros point noir de LittleBigPlanet. Les communications vocales restent également limitées.
Cependant, les parties entre amis restent toujours aussi délirantes et drôles. On prend un réel plaisir à jouer à LittleBigPlanet 2 en étant accompagné.

Sackboy’s Prehistoric Moves

playstation magazineTon PS Move tu utiliseras
Vous le savez sans doute si vous avez suivi l’actualité du jeu au cours de ces derniers mois, celui-ci devrait à terme être compatible avec le PlayStation Move, d’une manière qui reste à confirmer par Media Molecule. En attendant, vous pouvez l’utiliser avec Sackboy’s Prehistoric Moves pour jouer aux 10 niveaux en coopération inclus avec le Blu-ray. Cet épisode bonus est à installer sur le disque dur de votre PS3 et vous occupera 1Go.
Première surprise lorsqu’on lance le jeu : il faut être 2 joueurs minimum. Cela requiert une manette de détection de mouvement, 1 caméra PlayStation Eye et de 1 à 4 manettes sans fil DualShock 3, puisqu’il est possible de jouer jusqu’à 5 personnes à Sackboy’s Prehistoric Moves.
De 1 à 4 joueurs utilisant la manette sans fil dirige Sackboy de manière classique, tandis qu’un autre assiste son ami – ou ses amis – à l’aide du PlayStation Move en saisissant, déplaçant ou encore déclenchant des objets et interrupteurs signalés par une zone rose. Le mécanisme donne lieu à des actions conjointes demandant une bonne synchronisation entre les joueurs.

 
LES PLUS
+ Les nouveaux outils de création
+ Les niveaux « versus »
+ L’univers du jeu

LES MOINS
– Difficulté de rejoindre et de parler avec ses amis

APPRECIATION GENERALE
Bien plus qu’une simple suite, LittleBigPlanet 2 regorge de nouveautés et offre des possibilités créatrices encore plus vastes. Le mode Histoire montre le potentiel des outils de création. Quant au mode création justement, seule votre imagination vous limitera.

PLAISIR DE JEU
18/20

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.