Test – Life is Strange : Episode 1 (Chrysalis)

Après Remember Me, Dontnod nous offre un jeu au format épisodique, qui seront au nombre de cinq. En attendant de vous proposer le test du jeu complet, nous allons nous donner notre avis sur l’épisode Un de Life Is Strange. Histoire de savoir si pour l’instant il est judicieux d’investir et de mettre tous ses espoirs dans le titre de Dontnod. Ce premier épisode nous permet de faire la rencontre de Max une jeune américaine timide en étude de photographie. Nous la suivrons alors que celle-ci découvrira qu’elle peut remonter le temps, et influencer le passé, le présent, et le futur.

Immersion

Même si graphiquement, nous n’atteignons pas le niveau des derniers jeux tels qu’un GTA V ou un Far Cry 4, on retrouve une véritable patte graphique, qui correspond à merveille au style du jeu et son environnement. Les graphismes, aux couleurs pastel, et la direction artistique aident en grande partie le titre de Dontnod à se démarquer des autres jeux épisodiques tels que Walking Dead ou plus récemment Tales from the Bordelands. Il faut aussi mettre en avant l’excellente B.O. qui nous immerge un peu plus dans l’aventure, ainsi que le doublage qui est excellent. Cependant le titre n’est disponible qu’en anglais ou en VOSTF. La dernière chose à noter, c’est la multi sauvegarde. Cela peut paraitre étonnant, mais aujourd’hui peu de jeux le permettent. Cependant, dans un jeu où il faut faire des choix, cela paraissait comme une obligation afin de nous permettre d’explorer différentes pistes de gameplay.

Gameplay

La particularité de Life is strange, c’est sa possibilité de faire des choix et par conséquent d’avoir une influence sur l’environnement de la jeune fille. Toutefois certains choix n’influenceront même pas les réponses des personnages, alors que d’autres pourront modifier l’histoire de façon significative. A chacun donc d’écrire son histoire. Mais celle-ci peut être modifiée, réajustée.
En effet, Max posséde un superpouvoir : elle peut remonter le temps et nous permettre de modifier un choix si son effet n’est pas celui qui nous convient. Cependant, l’une des particularités de ce gameplay, c’est que Max n’est pas influencée par son pouvoir. C’est à dire qu’elle garde son inventaire, sa position et sa mémoire lors de l’utilisation de celui-ci.
Le gameplay, nous permet d’éprouver une semi-liberté. En effet, nous pouvons mouvoir Max, lui faire découvrir son environnement. La photographe en herbe qu’elle est peut alors analyser un très grand nombre d’objets ou de personnes qui l’entourent, et interagir avec, ce qui peut modifier les relations entre les personnages ou bien les évènements.
Cependant, nous ne restons jamais bien loin de l’histoire du jeu qu’il nous faut malgré tout faire avancer, et le jeu sait nous le rappeler, ce qui peut parfois nous couper de l’immersion.

Laetiix

Verdict

Qualités
+ Identité visuelle
+ Multitudes de choix
+ Environnement fournit
+ Personnages attachants
+ Une très forte envie de voir la suite
+ La B.O.

Défauts
– Histoire parfois trop guidée
– Certains choix donnent exactement la même réponse
– Un début peut-être un peu court

Avis
Pour résumer, ce premier épisode est merveilleux, on s’attache à Max et on ne demande qu’une chose, la suite, et rapidement ! La durée de vie peut sembler faible, comptez 2 à 3 heures pour venir à bout du premier épisode mais il faudra compter sur quelques heures supplémentaires pour expérimenter les différents axes que les choix pourront vous faire prendre tout au long de l’histoire. Ce premier rendez-vous avec Life is Strange est une réussite et pour ceux qui hésiteraient encore, nous vous proposerons le test du jeu complet une fois tous les épisodes sortis afin de savoir si tout cela se confirme… ou si cela retombe comme un soufflé.

Captivant