Test – La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor

Attendu de pied ferme par une horde de fans des Terres du Milieu, l’Ombre du Mordor est enfin disponible ! Les 40h de jeu qu’offre l’aventure nous ont-elles convaincues ?

Bienvenue sur les terres du Mordor

L’Ombre du Mordor vous invite à découvrir 2 personnages aux destins liés. Assassiné avec sa famille par la main noire de Sauron, Talion se voit refuser l’accès au royaume des morts suite à un rite de sang et se retrouve attaché à l’esprit d’un elfe dont nous tairons le nom pour éviter toute révélation de l’intrigue principale ! Sachez cependant que ce dernier tient un rôle central dans l’univers de Tolkien. Univers au passage parfaitement maîtrisé et s’appuyant sur l’imagerie mise en place au cinéma par les films de Peter Jackson. Si vous êtes coutumier des histoires des Terres du Milieu, vous serez heureux de constater le travail colossal effectué par les équipes de Monolith pour rendre leur jeu parfaitement crédible pour les fans les plus férus de l’œuvre de Tolkien ! De nombreux objets à collecter vous permettront au passage de remplir une sorte de mini-encyclopédie du Mordor assez bien documentée et fourmillant de clins d’œil à l’œuvre originelle. Bien sûr, certains puristes pesteront contre certaines libertés prises mais ces dernières nous ont parus relativement pertinentes pour assurer un minimum de diversité aux décors ou simplement pour de pures questions de gameplay. On citera par exemple quelques espèces inventées pour les besoins du jeu ou un Mordor à la flore presque trop accueillante comparée aux contrées dévastées évoquées par Tolkien.

La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor - Screenshot 2

Arkham Creed

Au niveau du gameplay, L’Ombre du Mordor fait immédiatement penser à Assassin’s Creed dont il reprend presque tous les codes : déplacements en free run dans un monde ouvert, combats à l’épée reposant sur un principe d’esquive et de contre ou présence de missions annexes à foison… Les amateurs d’infiltration seront également heureux d’apprendre que cet aspect a été particulièrement travaillé et évoque quant à lui plutôt la série Arkham ! L’approche en combat, plus technique tout de même que dans un Assassin’s Creed, rappelle aussi le chevalier noir, surtout vers la fin du jeu, lorsque Talion confronté aux ennemis les plus puissants aura développé un nombre relativement conséquent de compétences. Que ce soit Talion ou son pendant elfique puisque, rappelons-le, le titre vous offre la possibilité de jouer simultanément 2 personnages, la transition de l’un à l’autre se faisant automatiquement en fonction de la compétence que vous utilisez. Relativement fluide, on reprochera tout de même à la prise en main d’hériter des défauts de ses modèles ! On notera plus particulièrement quelques soucis de déplacements, notamment lorsque notre personnage escalade. Plus gênant l’arrêt incompréhensible d’une chaine de combo qui bloque parfois totalement la possibilité d’attaquer et nous oblige à quitter le combat ! Bien qu’assez rares, ces soucis n’en restent pas moins frustrants surtout lorsqu’ils surviennent lors de confrontations avec les ennemis les plus coriaces.

La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor - Screenshot 3

Construis-moi une armée

L’une des spécificités les plus mises en avant par les équipes de Monolith est la possibilité d’interagir avec les orcs et d’influer sur la hiérarchie de leurs armées ! Ainsi fuir devant un chef ou mourir sous les coups d’un simple troufion leur permettra de gagner en puissance et de monter en grade ! Dès lors, la mort, si elle n’apporte pas de sanction directe, les personnages incarnés étant immortels, devient un élément primordial du gameplay ! En mourant volontairement vous pourrez en effet permettre à un chef spécifique de gagner du galon mais celui-ci deviendra également plus puissant et donc plus difficile à vaincre lors de votre prochaine rencontre. A vous de faire attention aux forces et faiblesses de chacun pour éviter aux plus puissants de se trouver dans des positions trop confortables. Plus tard dans l’aventure, certaines capacités vous permettront également de rallier certains d’entre eux à votre cause et de rassembler votre propre armée. Vraiment bien pensé cet aspect apporte au jeu un aspect stratégique rafraichissant et les réactions des chefs et de leurs armées donnent au Mordor une crédibilité qui joue grandement à l’immersion du joueur. Rarement un jeu vidéo avait semblé aussi vivant !

Verdict

Qualités
+ L’univers parfaitement retranscrit
+ L’infiltration
+ Les interactions avec les armées de Sauron
+ Un monde crédible et vivant

Défauts
– Quelques bugs frustrants
– Certaines missions annexes un peu redondantes

Avis
Pour une première expédition dans la Terre du Milieu, et malgré quelques petites erreurs de jeunesse, L’Ombre du Mordor fait mouche saura convaincre les amateurs de jeux d’aventure comme les fans les plus férus de l’univers de JRR Tolkien !

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.