Test – L.A. Noire™

playstation magazine

 

 

Jeu annoncé depuis plusieurs mois, celui-ci aura su se faire désirer car proposant un système d’animation faciale renforçant l’immersion et un style de jeu peu répandu : mener une enquête. L.A Noire saura-t-il se montrer à la hauteur des attentes ?

 

L’ANCETRE DE COLOMBO
Dans la cité des Anges (Los Angeles), vous incarnez Cole Phelps, une jeune recrue démarrant comme simple policier ayant auparavant servi pendant la guerre du pacifique.
Cette première partie vous servira de tutorial (phases d’enquête, interrogatoires, poursuites à pied comme en voiture…). Celles-ci sont bien expliquées, de plus l’immersion est immédiate.
Une fois votre promotion au rang d’inspecteur acquise, vous serez alors rattaché à une brigade (Circulation avant d’évoluer vers Criminelle/Mœurs/Incendies), afin de résoudre certaines affaires.

 

COMME LE DIT SOUVENT MA FEMME…
Le gameplay est surtout basé sur l’investigation. Une fois arrivé sur les lieux d’un crime, il vous faudra alors examiner la scène dans ses moindres détails afin de trouver des indices. Ceux-ci seront alors notés dans votre carnet, et pourront par la suite servir à argumenter vos accusations / théories. S’en suit alors l’interrogatoire de témoins afin de collecter d’autres renseignements. À vous de dire ce que la personne raconte (Vérité / Doute / Mensonge) en fonction de son attitude.
Selon vos réponses, un point d’intuition vous sera attribué à chaque niveau franchi, que vous pourrez dépenser sur le terrain (afin de révéler tous les indices à collecter sur une affaire), ou pendant un interrogatoire (permet alors d’éliminer une réponse ou de voir les statistiques de ce que la communauté de joueurs a choisi). La fin d’une grande enquête (composée en elle-même de plusieurs petites affaires) se solde par un suspect à inculper… Attention à vos accusations.
Le jeu est composé de 4 « grandes » affaires (une par brigade à laquelle vous êtes rattaché), qui assurent une durée de vie de 20-30h. Pendant l’histoire ou en dehors de celle-ci, vous aurez la possibilité d’effectuer des patrouilles dans la ville afin de boucler d’autres malfrats, ce qui rallonge le temps de jeu d’une poignée d’heures.

 

playstation magazine playstation magazine

 

C’EST UN JEU ÇA ?!
Côté graphismes, le jeu propose une modélisation de Los Angeles plutôt réussie, avec des textures nettes et variées. Le tout semble vivant et permet de s’immerger tout de suite dans l’aventure.
Lors des phases de dialogues, le résultat est tellement réussi que l’on a l’impression d’être dans un film, et le casting (modélisé pour l’occasion) offre un excellent doublage. Le tout est complété par une excellente bande-son, renforçant le sentiment d’immersion.

 

LE COMPTE EST BON ?
Eh bien non, tout n’est pas parfait dans ce jeu. Malgré des animations faciales bluffantes, le reste de la modélisation laisse quelque peu à désirer : les personnages sont raides et cassent d’emblée cette fluidité et cela s’en ressent d’autant plus sur le comportement du personnage que l’on contrôle.
D’autre part, le moteur physique et la gestion des collisions sont perfectibles (chocs exagérés, bugs de collision…), ce qui peut être pénalisant lors des poursuites en voitures (qui ne sont déjà pas aisées à conduire).
Même si l’on peut saluer le principe du jeu, celui-ci reste répétitif au bout de quelques heures (d’autant plus qu’il y a peu d’activités annexes, et aucun mode multijoueur).
La fin très moyenne (pas de gros challenge sur celle-ci) montre clairement que nous ne sommes pas impliqués dans une aventure épique.

 

playstation magazine

 

DU COUP, JE L’ACHETE OU PAS ?
Si vous voulez une nouvelle expérience de jeu et que vous n’êtes pas un joueur acharné, L.A Noire devrait vous convenir. En revanche si vous vous placez dans la catégorie hardcore gamer, le côté répétitif du jeu devrait venir à bout de votre patience…
Il avait disparu de la circulation pendant un moment, L.A Noire a su revenir sur le devant de la scène ces derniers mois, en s’exhibant au point de se faire attendre. Malheureusement, passées les premières heures de l’aventure où l’on s’émerveille devant la technique utilisée, le principe du jeu et l’immersion, le rêve finit par s’écrouler et sombrer dans un jeu aux mécaniques redondantes, et au contenu limité.

 

playstation magazine

 

 

LES PLUS
+ Les animations faciales
+ L’ambiance
+ Le casting prestigieux
+ La musique
+ Les phases d’enquêtes
+ Une bonne durée de vie

 

LES MOINS
– Peu de choses à faire en dehors de l’histoire principale
– Côté répétitif des phases d’enquêtes
– Histoire sans surprises
– Une fin insipide
– Moteur physique étrange par moments
– Déplacements moyens et limités

 

APPRECIATION GENERALE
Si vous voulez une nouvelle expérience de jeu et que vous n’êtes pas un joueur acharné, L.A Noire devrait vous convenir. En revanche si vous vous placez dans la catégorie hardcore gamer, le côté répétitif du jeu devrait venir à bout de votre patience…

 

PLAISIR DE JEU

14/20

 

 

Acheter L.A. Noire à 43,06€
sur notre boutique AmazonLivraison gratuite !

 

L.A. Noire, est le premier jeu vidéo Next-Gen interactif dont l’univers se situe en plein Los Angeles, à la toute fin des années 40, période sombre de cette ville de cinéma. L.A. Noire mélange aussi bien l’action qu’un scénario complexe…

Aucun commentaire

Les commentaires sont fermés.