Test – Just Sing

Voilà des années qu’Ubisoft nous fait danser avec Just Dance, cette fois, l’éditeur a décidé de nous faire chanter avec Just Sing. Alors est-il à la hauteur de son aîné ?

Just Sing emboîte le pas à SingStar et Let’s Sing en misant tout sur la possibilité d’utiliser un simple smartphone pour s’affranchir du classique micro USB. Il est bien sûr possible d’utiliser la PS Camera et des micros filaires (les micros sans fil SingStar ne sont pas compatibles) mais vous enlèverez au jeu tout son intérêt. L’idée de Just Sing est de se filmer en mode selfie tout en chantant afin de garder une trace vidéo. Ajoutez-y des filtres et autres effets pour habiller vos prestations avant de les partager en ligne.

just-sing-image1-cm
Apparemment, chantez avec Just Sing provoque un AVC

L’application Just Sing fonctionne très bien. Aucun dysfonctionnement n’est venu gâcher l’expérience. Cependant, il est impératif de garder le téléphone proche de la bouche tout en chantant suffisamment fort pour espérer être détecté par le jeu. Le titre très permissif et la progression des paroles pas très évidente à lire vous obligeront à vous fier à votre instinct et à votre propre connaissance de la chanson pour espérer cumuler des points.

Malheureusement, le titre ne dispose que de très peu de modes de jeu : “Party” pour chanter ses chansons à la carte jusqu’à 4 joueurs (donc 4 périphériques) et “Battle” pour affronter ses amis. Il ne faudra pas non plus compter sur la tracklist pour remonter le niveau. Just Sing propose 43 morceaux réinstrumentalisés et réinterprétés qui s’étofferont avec des achats, évidemment. On ira de Justin Bieber à Queen en passant par Rihanna, Sia, Britney Spears, Ariana Grande, One Direction, Bruno Mars et Kendji Girac pour la french touch.

just-sing-ubisoft-image4-cm
Moi content, moi chanter !

Si l’on ajoute à cela une progression des paroles pas franchement évidente à lire et un manque total de précision pour un jeu de rythme, on peut dire que Just Sing n’est pas vraiment une réussite.

Qualités
  • L’utilisation des smartphones
Défauts
  • L’absence de compatibilité des micros sans fil
  • Peu de modes de jeu
  • La tracklist réinterprétée
  • Le manque de précision
VERDICT

Prendra la poussière

En voulant concurrencer les grands du karaoké sur consoles comme SingStar et Let’s Sing, Ubisoft nous livre une copie complètement ratée pour son premier essai. Le manque d’originalité, de modes de jeu et de précision, ajoutés à une tracklist réinterprétée ont fini par nous achever.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.