Test – I must run !

Développé par Gamelion, le titre propose un scénario digne des films d’action des années 80.

Suite à une bagarre qui s’est soldée par la mort de votre agresseur, vous voilà emprisonné. Pour couronner le tout, votre petite amie est kidnappée, et celle-ci sera exécutée sous 24h… La seule solution qui s’offre à vous est de vous échapper le plus vite possible pour sauver votre bien-aimée.

Proposant un déplacement horizontal automatique du personnage (en effet, vos actions se limitent à sauter, à glisser ou enfin à frapper les obstacles devant vous), vous devez rallier la fin du niveau sans chuter et en évitant/détruisant le maximum d’obstacles.

Un cumul de points se fait à la distance parcourue, au nombre d’obstacles détruits, mais aussi à la zone d’atterrissage. En effet, plus l’on retombe près du rebord des immeubles/plateformes, plus le cumul de point est conséquent.
Le jeu possède une excellente jouabilité, et un challenge à la hauteur des plus habiles d’entre vous.

Notre personnage n’a pas de barre de vie, une chute signifiant simplement la fin de la partie. A noter que les niveaux s’enchaînent rapidement les uns après les autres, et qu’il n’y a pas de temps mort, ni de « Continue ». Ce qui signifie qu’il faut terminer le jeu « d’un trait », à l’ancienne, sans sauvegarde ni « check-point ».

Le jeu est découpé en plusieurs zones. Chaque zone propose son lot de nouvelles combinaisons de saut/glissade et de destruction d’obstacles. Et un parfait timing est nécessaire dès le départ car la disposition des obstacles, murs et trous se révèlent rapidement diabolique ! Vos nerfs seront mis à rude épreuve !

I Must Run ! est un agréable jeu Minis. Quelque peu répétitif, celui-ci réserve un challenge « corsé », mais surtout une prise en main agréable et immédiate.

A noter que le jeu est jouable sur PSP mais aussi sur PS3. Ce test ayant d’ailleurs été réalisé sur PSP.

 
NOTE/AVIS
playstation magazine

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.