Test – Grand Theft Auto V (PS4)

Nous nous étions quittés il y a de cela un an… C’est en cette fin d’année 2013 que nous nous sommes rencontrés et ça a été plus ou moins le coup de foudre… Il n’était pas très beau, c’est vrai, mais il était grand et il était drôle, alors on arrivait à oublier ses quelques petits défauts. Peu à peu on s’est lassé, on a commencé à s’oublier… Puis un jour, on a de nouveau entendu parlé de lui… « Il a totalement changé » qu’on disait, « il est plus beau, il est plus drôle, il est plus tout ! »… C’est vrai qu’il semblait être quelqu’un de nouveau, et au vu de tous ces efforts, on n’a pas pu résister, on a pris rendez-vous avec lui… Juste pour voir si on retrouvait l’excitation d’antan…

I’ll be back

Inutile de vous le présenter, vous le connaissez sous toutes ses coutures ! GTA V est l’un des jeux les plus vendus de cette dernière année et, comme toute machine à fric qui se respecte, il se paye le luxe de revenir sur next-gen. Ne nous mentons pas, au moment d’acheter la version PS3, nous étions tous au courant qu’un an plus tard une version « supérieure » sortirait… Mais têtu comme nous sommes nous avons tous craqué (comment ça pas tous ?) et aujourd’hui nous voilà inondé par cette gigantesque campagne marketing. Un retour, certes mais comment le justifier ? Et bien en le vendant comme s’il s’agissait d’un nouveau jeu pardi ! Mais, qu’on se dise la vérité, et hélas il y aura des déçus : il ne s’agit pas d’un nouveau jeu… Même histoire, même map, mêmes personnages… on retrouve ici exactement la même chose que sur la version PS3. C’est pourquoi, pour éviter la redite, ce test ne se consacrera qu’aux nouveautés apportées par cette version PS4. A la fin, vous serez même capable de répondre à cette question : vaut-il le coup ?

Graphismes

Coté graphismes, les trailers nous promettaient une véritable claque ! Et il est vrai que cette version next-gen est bien plus jolie à regarder ! Les textures sont plus fines, Rockstar n’a pas chômé de ce côté-là, elles apparaissent beaucoup plus belles et se promener dans les rues de Los Santos est pour le moins agréable. Les décors sont bien plus jolis, on note l’apparition de nouveaux animaux et nouveaux végétaux. La profondeur de champ a été revue à la hausse et permet de profiter de somptueux panoramas. Les visages ont eux aussi été travaillés même si l’animation des lèvres est bof bof… Le jeu tourne en 1080p et 30 fps, et ce n’est pas du luxe. L’aliasing se fait rare voire inexistant mais on notera un petit clipping (notamment lors des cinématiques) qui à la longue est un peu pénible. Le jeu est indéniablement plus beau que son prédécesseur mais on notera qu’il n’est pas non plus magnifique. Pas d’effet « wahou » ici puisque la touche old-gen reste présente. Ceux qui s’attendent à un jeu aussi beau qu’un véritable jeu next-gen – tel que The Order – seront forcément déçus.

FPS

Ils ont vécu les premiers pas sur la Lune, à notre tour nous avons notre évènement historique : la vue en FPS dans GTA V. Le rêve de toute une génération qui se réalise et qui n’est pas un mod : GTA V peut se jouer en vue FPS ! Vous pourrez ainsi effectuer les missions ou simplement vous balader en vous prenant pour le personnage principal. C’est très amusant il est vrai et cela rend le jeu beaucoup plus immersif (surtout lorsqu’il s’agit de faire le mal). Mais force est de constater que la maniabilité des véhicules n’est pas des plus parfaites, il faudra un temps d’adaptation. Même lorsqu’il s’agit de déplacer la caméra en marchant ce n’est pas parfaitement optimisé. Mais bon, peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

Dual… choc ?

Vous ne regretterez pas d’avoir opté pour la DualShock 4 puisque les fonctionnalités sont ici pleinement exploitées, et bon sang que ça fait plaisir ! Le touchpad vous permettra par exemple de changer d’arme, de changer de radio… Une simple pression dessus vous permettra de changer de vue et de passer en vue FPS en un clin d’œil. Lorsque quelqu’un vous appellera, non seulement la voix de l’interlocuteur sortira par le haut-parleur de la manette – et c’est franchement sympa – mais la lumière changera en fonction de qui vous appelle ! Et puisqu’on en est à parler de lumière, en fonction de votre indice de recherche, celle-ci changera également.

Coté online

On ne le présente plus non plus, GTA Online apparait comme un jeu à part entière, flirtant avec le MMO, et ici pas de surprise on ne change pas de formule. Cependant la totalité du contenu produit depuis le lancement de GTA Online est d’emblée disponible (encore heureux). Pour les aventureux qui passeront d’une génération à l’autre vous pourrez transférer votre personnage en vous rendant sur le site de Rockstar. Il verra également l’arrivée de nouvelles missions scénarisées très prochainement.

Verdict

Qualités
+ des graphismes plus jolis

Défauts
– Le prix

Avis
Verdict ? GTA V new-gen n’est autre que GTA V ayant subi un lifting. Ni plus ni moins. Les campagnes marketing à foison nous feraient presque croire à un nouveau jeu mais la réalité est cruelle… Investir autant d’argent dans un jeu que vous possédez déjà pour quelques pixels de plus et une vue FPS maladroite mérite de réfléchir à deux fois.

Sans Plus

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.