Test – Gravity Rush

Souhaitant ajouter un nouveau titre exclusif au catalogue de la PS Vita, Sony a donc fait appel à Team Siren, déjà responsable des honorables Forbidden Siren sur PS2. Gravity Rush suscite la curiosité depuis sa présentation, mais est-ce pour autant un must have de la PS Vita ?

 
Il faut garder les pieds sur terre
Tout commence avec Kat, petite blonde à l’apparence fragile qui se réveille sans se souvenir de son passé ni même de la manière dont elle a atterri dans la cité flottante d’Hekseville. À sa grande surprise, celle-ci va se découvrir des pouvoirs conférés par un bien mystérieux chat, qu’elle utilisera afin de protéger les habitants de la menace inconnue qui plane sur la ville.
Dès les premières secondes de jeu, le dépaysement est total. Afin d’évoluer dans ce monde nouveau, l’héroïne à la possibilité de défier la gravité et de pouvoir se déplacer aussi bien dans les airs que sur n’importe quelle surface. Face à une menace présente sous forme moléculaire et évoluant dans différents environnements, le joueur se verra contraint de livrer des combats pour le moins renversants (au sens littéral comme figuré) !
Pour venir à bout des Nevis (ennemis du jeu), la jolie blondinette peut se battre aussi bien sur la terre ferme que dans les airs, amenant le joueur à adopter la bonne technique en fonction des situations. Au travers des affrontements mais aussi des phases d’exploration et des défis proposés dans le jeu, votre personnage pourra collecter des gemmes qui seront échangeables pour améliorer certaines de ses capacités (combat de base, vol, coups spéciaux…).
Bien qu’étant un peu déstabilisante durant les premières minutes, la prise en main se fera en douceur grâce à un tutorial très détaillé.

 
Un pur moment de bonheur visuel
La partie graphique quant à elle est si belle que l’on se surprend par moment à voler au travers de la ville située sur différents niveaux, uniquement par plaisir. Etant donné qu’il s’agit d’un monde ouvert accessible dès la première demi-heure du jeu, les joueurs ne devront pas se laisser distraire s’ils veulent progresser dans le jeu. Les graphismes en Cell-Shading sont fins, détaillés et parfaitement adaptés à la direction artistique axée sur le côté rétro avec pour inspiration la révolution industrielle.
Le déroulement de l’histoire est tout aussi réussi grâce à une narration aux apparences de comics, demandant au joueur d’enchaîner les vignettes en utilisant l’écran tactile. Mais c’est aussi grâce aux rebondissements et aux personnages attachants distillant un peu d’humour que les joueurs seront envoûtés par le titre. Celui-ci vous tiendra en haleine pendant une douzaine d’heures. Toutefois, il restera pour les plus accros d’entre vous, des défis pour le moins variés (time attack…) permettant d’allonger la durée de vie de quelques heures, le temps de télécharger les DLC disponibles (nouveaux challenges, nouvelles tenues…)

 
Allez, il y a bien quelques défauts ?
Malgré des qualités rendant le titre attractif, Gravity Rush n’est toutefois pas exempt de tout défaut. En effet, même si les musiques sont très agréables à écouter et varient en fonction de l’endroit où l’on se trouve, celles-ci sont vite répétitives car trop peu nombreuses. De plus, en dépit d’un gameplay innovant, celui-ci peut s’avérer brouillon lors de certaines phases de combat où l’on se retrouve avec plusieurs actions à mener simultanément, utilisant aussi bien les fonctions normales de la console que la partie tactile et gyroscopique.
Enfin, quelques petits problèmes de caméra sont à déplorer notamment lorsque Kat se retrouve acculée contre un mur. Notez toutefois que ces défauts ne gênent pas l’expérience de jeu pour autant.

 
Mais qu’est-ce que je fais encore ici ?!
Au final, Gravity Rush s’avère être une excellente surprise même s’il n’y avait pas vraiment de doutes quant à son potentiel, lors des différentes présentations. Celui-ci est non seulement plaisant à regarder mais surtout à jouer malgré quelques menus défauts que l’on excusera rapidement compte tenu des qualités de ce jeu. Le titre devrait aisément rendre le catalogue de la PS Vita encore plus attractif dorénavant et l’on ne peut qu’attendre avec impatience sa suite.

 
On aime
+ Une héroïne attachante
+ Une direction artistique sublime
+ Un gameplay innovant…

On aime moins
– …mais parfois perturbant
– Musique redondante
– Quelques problèmes de caméra

Verdict
Il y a des jeux qui ne payent pas de mine au premier abord mais qui se révèlent au final être d’excellentes surprises. Gravity Rush est un jeu de cette trempe, servi par un gameplay original mettant à contribution les fonctionnalités de la Vita mais surtout grâce à une superbe direction artistique qui vous transportera aisément dans la cité flottante d’Hekseville. Vous l’aurez compris, ce titre est à découvrir de toute urgence !

Captivant

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.