Test – FIFA 15

Chaque année à la même époque, EA sonne le coup d’envoi de sa célèbre simulation de football. Alors, énième copié-collé ou véritable révolution dans le monde du ballon rond ?

Le foot nouvelle génération

Pour ce premier épisode de la série développé pour la nouvelle génération (FIFA 14 était un portage de la version PS3), les améliorations graphiques sont visibles ! Les détails beaucoup plus nombreux donnent plus de vie aux stades et beaucoup de nouvelles animations apportent une crédibilité toujours plus poussée au soft ! C’est simple jamais un jeu de foot n’a semblé aussi réaliste et on se rapproche de plus en plus de ce que l’on peut voir lors de la diffusion TV d’un match réel ! Au fur et à mesure du match, le terrain se dégrade et les joueurs réagissent en fonction du comportement des autres de façon plutôt crédible. Les relations évolutives entre deux joueurs au cours d’un match, tant vantées par les développeurs, nous ont semblé cependant beaucoup moins poussées que ce qui nous avait été annoncé et se limitent à quelques scènes types et vite redondantes lors des replay.

Arrêt sur image

Également complètement retravaillés, les gardiens sont désormais capables d’arrêts variés et souvent incroyables mais semblent avoir perdu leurs mains et laissent rebondir le ballon 9 fois sur 10 même sur les frappes les plus faibles. Il n’est donc pas rare de se prendre (ou mettre) un but suite à une mauvaise réception du gardien ! Plus surprenant, l’apparition d’erreurs générées par le jeu que nous avons dans un premier temps pris pour des bugs. Il peut arriver à un joueur non contrôlé de commettre une faute, et éventuellement de se prendre un carton, à un gardien de perdre le ballon en le faisant rebondir ou même à l’arbitre de faire des erreurs s’attirant l’ire des joueurs injustement sanctionnés. Souvent frustrantes, ces actions ont cependant le mérite d’apporter une touche de réalisme supplémentaire au jeu.

Et dans le fond ça change quoi ?

Si l’effort a été visiblement fait sur la forme, la navigation ayant également été revue et la gestion d’équipe in-game étant désormais beaucoup plus intuitive, le fond quant à lui ne progresse pas beaucoup ! Les habitués retrouveront donc les modes habituels avec comme seul ajout quelques défis techniques supplémentaires. Il faut dire que le contenu de FIFA 14 était déjà énorme ! Au passage on regrettera que les commentaires en match n’aient toujours pas été mis à jour et soient sujets pour certains à plusieurs années de retard. On notera également l’arrivée des joueurs de prêt dans FUT (le mode « carte à collectionner » de FIFA) qui permettent un accès plus facile aux joueurs les plus prestigieux ainsi que la possibilité de monter une équipe concept non jouable pour vérifier les stats avant d’investir. Plutôt pratique.

Verdict

Qualités
+ L’ambiance réaliste
+ Le contenu énorme

Défauts
– Peu d’apport sur le fond
– Commentaires pas du tout à jour

Avis
Si FIFA réussit plutôt bien son passage à la nouvelle génération sur la forme, le fond ne se différencie pas suffisamment de son aîné pour expliquer un passage à ce nouvel opus pour les détenteurs de FIFA 14 sur le même support ! Pour les autres, le titre reste tout de même une référence en matière de jeu de foot.

A l’occasion

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.