Test – Far Cry 3

Depuis sa présentation à l’E3 2011, le troisième opus de la série Far Cry a fait énormément parler de lui avec son bad guy psychopathe psychotique et son histoire écrite sous champignons. Mais avec cet épisode, ce qu’Ubisoft ne nous avait pas dit, c’est que le personnage principal de Far Cry 3 c’était l’île…

« Toi et moi, on va bien s’amuser… »

Far Cry 3 nous place dans la peau de Jason Brody, un jeune américain insouciant, qui décide de partir avec ses potes, ses deux frères et leur nana dans un trip à sensations fortes : un saut en parachute dans l’inconnu. C’est au cours de cette activité que nos acolytes vont s’échouer sur l’une des îles de Rook Islands, sous l’emprise de pirates sanguinaires avides de petits touristes friqués à revendre sur le marché noir.
C’est dans les premiers instants du jeu que vous ferez la connaissance de Vass Montenegro, le principal leader des pirates. Ce personnage extraordinairement taré, vous traitera comme du bétail et jouera avec vous le jeu que joue Joker avec Batman dès qu’il vous aura mis la main dessus. Vous voyez un peu le délire ?
Après cette rencontre insane, vous parviendrez à vous échapper dans la jungle et c’est là que débute votre histoire…

Far Cry 3 - Screenshot 2
Far Cry 3 - Screenshot 1Far Cry 3 - Screenshot

Le scénario de Far Cry 3 peut paraître banal alors qu’il est en réalité très bien ficelé, riche en évènements qui vous tiendront en haleine jusqu’au bout, voire même vous surprendre. Soutenu par une galerie de personnages franchement réussis avec en tête de liste, Vaas et son fantastique doublage français qui renforce encore plus cette impression de folie. Le pirate shooté constitue à lui tout seul une attraction qui ne manquera pas de vous faire marrer. Vous serez amené à découvrir d’autres personnages influants au cours de votre périple, comme le Doc Earnhardt, Willis un agent américain infiltré ou Dennis, mais nous vous laissons faire connaissance avec eux. Chacun a sa propre motivation, chacun d’eux vous aidera dans votre quête, chacun à sa manière…

Un magnifique terrain de jeu

Revenons maintenant à cette jungle. Belle, vivante, dangereuse et remplie de mystères, jamais elle n’aura été aussi bien reproduite. Ubisoft nous a gratifié là d’un magnifique terrain de jeu qu’il sera possible de parcourir à pieds bien sûr, en véhicule (voiture, camion, quad, bateau, deltaplane, etc…), mais aussi à l’aide de points de déplacement rapide (qu’il vous faudra découvrir et libérer de l’emprise des pirates). Ainsi, inutile de craindre l’immensité de la carte.
La jungle vous livrera ses deux facettes : tantôt accueillante et luxuriante, tantôt dangereuse et mortelle. Rook Islands abritent une faune et une flore qu’il faudra savoir appréhender et maîtriser si vous ne voulez pas faire de mauvaises rencontres. Ouvrez l’oeil et tendez l’oreille pour ne pas vous retrouver nez-à-nez avec un tigre par exemple. Dépecez les bêtes que vous tuerez pour créer et améliorer votre équipement : sacoche en peau de chèvre, portefeuille en cuir d’alligator… Confectionner des seringues à l’aide des plantes vous permettra de vous soigner et d’améliorer vos conditions. Le stress qui vous gagne lorsque l’on entend un bruit ou un rugissement, rend l’expérience de jeu encore plus kiffante. Ce côte « survival » du FPS est excellent. Pour un jeu en monde ouvert, Ubisoft frappe très fort avec Far Cry 3.

Far Cry 3 - Screenshot

Comme dans tout bon FPS, les adversaires humains seront aussi nombreux. Les méchants sont dotés d’une IA crédible, ils ne tireront pas n’importe où dès qu’ils vous auront repéré. Les pirates réagiront logiquement lorsque que vous étriperez un collègue, lorsqu’ils découvriront un corps que vous n’aurez pas planqué ou lorsque vous ferez diversion avec une pierre jetée contre un baril par exemple. Il appelleront les renforts en déclenchant l’alarme lors de l’assaut d’un avant-poste, s’enfuiront face à un prédateur que vous aurez libéré de sa cage, etc. Rien n’est scripté dans Far Cry 3 et c’est là qu’on voit l’excellent travail réalisé par le studio québécois.
Le jeu emprunte aussi quelques mécanismes d’un certain Assassin. Chaque région de l’île possède une tour radio et quelques avant-postes qu’il faudra reprendre. Dans un premier temps, piratez la tour radio pour dévoiler la carte des alentours et ses points d’intérêt puis attaquez les avant-postes pirates pour que les rebelles en reprennent le contrôle. Ainsi, la région sera plus tranquille et vous pourrez y circuler plus librement pour accomplir les nombreuses missions annexes que propose le soft.
Chaque élimination ou mission vous permettra de remporter de l’expérience qui servira à acquérir des points de compétences débloquant de nouvelles aptitudes. Il y a 3 arbres de progression qui permettront de débloquer des compétences de furtivité, de soin ou d’attaques. La progression de ces capacités se verra matérialisée par un beau tatouage de guerrier sur le bras de votre personnage.

Far Cry 3 - Screenshot

Un trip d’enfer

Si Far Cry 3 excelle côté solo, le titre propose aussi un mode coop’. Deux joueurs peuvent dégommer du pirate en offline et jusqu’à 4 en online. Le mode de jeu propose sa propre histoire, ses missions bien construites et plaisantes apportant une réelle valeur ajoutée au genre FPS.

Far Cry 3 - Screenshot 5Far Cry 3 - Screenshot 6

Le multijoueur est aussi de la partie, très très complet, avec un système de progression du personnage permettant de débloquer de nouvelles armes et accessoires, bonus et compétences. On retrouvera les modes classiques tels que deathmatch, dominations, etc… L’expérience multijoueur est un régal et on y prend son pied.
Les joueurs souhaitant exprimer leur créativité peuvent imaginer leurs propres cartes avec l’éditeur de map. Il est clair, intuitif et bien pensé. Grâce à son mode multijoueur et coop, Far Cry 3 rallonge considérablement sa durée de vie déjà bien grande.

Avec Far Cry 3, Ubisoft a tout compris. L’éditeur réconcilie tous les joueurs avec le FPS. Le titre n’est pas seulement bourrin, il est aussi riche en narration et en rebondissements. Véritable chef d’oeuvre scénaristique, aux graphismes de qualité et à l’excellente bande son, le jeu propose tout ce qu’un bon FPS a à offrir en y ajoutant quelques ingrédients d’un jeu d’aventure. Nous avons pris du plaisir à y jouer et n’avons qu’une hâte, retourner explorer cette île envoûtante.

 
On aime
+ Absolument tout !

On aime moins
– Rien on t’a dit !

Verdict
Far Cry 3 vous embarquera dans un trip d’enfer au coeur d’une île envoûtante. Son histoire riche et profonde, son univers passionnant et jouissif parviennent à surprendre dans tous les domaines. Ubisoft nous sert un FPS réussi en tout point, réconciliant tous les joueurs avec le genre, lui assurant incontestablement la place de FPS de l’année !

Un jeu de rêve

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.