Test – Destiny

Considéré par certains comme le messie, par d’autres comme une gigantesque mascarade, Destiny a su se faire une place sur le devant de la scène. La faute à une énorme campagne marketing qui lui a valu d’être le jeu le plus cher de tous les temps ? Peut-être bien, mais pas seulement, le jeu en lui-même ne laisse pas indifférent et est à l’origine de bien des débats (y compris au sein de la rédaction, hum). L’histoire, tout le monde la connait, vous êtes en quelque sortes l’élu et vous allez devoir sauver le destin de toute une civilisation (oui, rien que ça…). Alors, si vous vous tâtez et que vous ne savez toujours pas s’il vous faut revêtir votre costume de sauveur de la galaxie, montez à bord du vaisseau le temps de ce test, on vous fait découvrir ce qui vous attend !

C’est vous le héros

Une chose est sure, Destiny propose un univers gigantesque aux possibilités qui semblent quasi-infinies. Dès le début du jeu, il vous sera demandé de vous créer un personnage, vous devrez alors choisir entre les Titans, les Arcanistes et les Chasseurs, chacun ayant ses propres spécificités et ses propres stratégies de combat. La personnalisation ne s’arrête pas là puisque vous aurez la possibilité de créer un physique personnalisé, orné de signes distinctifs, de choisir votre race et bien d’autre… La personnalisation est poussée, mais semble tout de même limitée au premier abord… Au premier abord nous avons bien dit, car au fur et à mesure que vous montez de niveau vous avez non seulement la possibilité de vous offrir de nouvelles armes, et ça fait toujours plaisir, mais aussi la possibilité d’améliorer votre armure et d’être la plus belle pour aller danser.

Destiny - Screenshot 1

Plus on est de fous plus on rit

Vous êtes surement en train de vous dire « mais ils sont fous !? ». Détrompez-vous, il vous est possible de danser, de faire de nouvelles rencontres et de vous retrouver avec vos amis le temps d’une soirée… En effet, Destiny mise sur le social, et ce pour notre plus grand plaisir ! Adieu les vieilles parties solo où vous êtes accompagné par une IA bien souvent désastreuse, ici tout le jeu se passe en ligne ! Vos amis peuvent vous accompagner n’importe où, vous entraider ou bien piquer tout votre butin… Un jeu 100% connecté nécessite-t-il cependant un abonnement Playstation Plus ? Bonne nouvelle : non ! Vous pourrez progresser dans le jeu sans abonnement, mais hélas, vous trouverez vite les limites du jeu et il vous sera impossible de rejoindre vos amis sans ce fameux sésame… Ce nouvel aspect hyper-social, qui a tendance à se démocratiser avec les jeux next-gen (Tom Clancy’s The Divison, The Crew), prolonge le coté immersif du jeu et avouons-le, il est plus marrant d’aller gambader et pique-niquer dans des plaines post-apocalyptiques à plusieurs, surtout quand elles sont peuplées d’infâmes créatures… Cela est particulièrement vrai lors des assauts par exemple, ces missions qui consistent à remplir un objectif en étant forcément trois, que ce soit en escouade (avec vos amis) ou avec des joueurs inconnus. L’aspect coopération prend tout son sens dans ces moments là car cela créée un véritable entraide entre les joueurs pour terrasser les ennemis et se soigner les uns les autres. Il en est de même pour les missions exceptionnelles (datées dans le temps) qui sont régulièrement ajoutées depuis la sortie du jeu et en plus des assauts mis en avant toutes les semaines ou même des objectifs quotidiens.

Destiny - Screenshot 2

Plein les yeux et plein les oreilles !

Pourtant ce ne sont pas les jolis paysages qui manquent… Chaque planète a été travaillée pour proposer des décors, des maps et des ambiances soignées. On en prend plein la vue, tout le temps, y compris pendant les chargements déguisés en fausses cinématiques, bien qu’ils soient un peu nombreux et longuets. Sur PS4, pas l’ombre d’un aliasing, ni d’un clipping, c’est magnifique, c’est saisissant ! Dès les premières minutes de l’aventure, ce merveilleux cocktail couplé à des musiques dignes d’un blockbuster, vous plonge dans l’ambiance. Les cinématiques n’en sont que jouissantes, les doublages français sont justes, et sonnent rarement faux. On frôle la perfection, de très très près.Tous les aspects technico-artistiques évoqués précédemment dans ce test nous donnent l’impression de prendre part non pas à un jeu, mais à un univers tout entier. Votre console se transformerait ainsi en armoire vous donnant accès à un Narnia jusqu’alors inexploré. Inexploré ? Pas forcément puisque Destiny a pour certains un goût de déjà-vu et il est vrai qu’on a parfois l’impression d’assister à un mix de tous les jeux qu’on a aimé auparavant. On retrouve ainsi le meilleur de tous ces jeux en un seul et même jeu. Pas certain que ce soit réellement un défaut mais, si nous avions vraiment quelque chose à reprocher à Destiny, c’est la répétitivité de ses missions. En effet, si seul, le jeu perd un peu convivialité et gagne en répétitivité, c’est parce qu’il est d’abord pensé pour avantager la coop’. De plus, si pour monter jusqu’au niveau 20 cela se fait assez rapidement en cumulant de l’expérience grâce aux missions de l’histoire, d’exploration, du multi compétitif ou des assauts, la donne change radicalement une fois cette étape atteinte. En effet, à partir du niveau 20 (jusqu’au 30), vous allez en baver sévère pour progresser. Ici l’expérience ne sert plus à rien et il vous faut récolter des particules de lumière que l’on trouve dans les équipements. La patience et le farming (récolte d’objets, d’équipements) vont devenir vos meilleurs (pires ?) amis. Il vous faudra enchaîner les missions (de préférence en Assaut ou en multi compétitif) pour espérer récolter des équipements dits rares ou légendaires, les seuls pourvus potentiellement de particules de lumière vous permettant de monter de niveau. Si le renouvellement de cet aspect du jeu est la bienvenue, elle renforce légèrement la notion de répétitivité tout de même. Il est possible d’acheter des équipements de ce type mais ils ne sont accessibles qu’en cumulant de « l’honneur » pour l’avant-garde (ou autres factions) qui débloqueront les objets convoités des boutiques qu’à partir du rang 2 voire 3. Et pour atteindre ses rangs, il va vous en falloir de « l’honneur » et pas qu’un peu. Vous récolterez certainement des équipements rares ou légendaires directement sur les ennemis bien plus rapidement qu’en espérant pouvoir être autoriser à les acheter.

Destiny - Screenshot 3

Votre mission si vous l’acceptez

Les missions sont construites sur le même modèle : il vous faudra presque toujours vous aventurer dans de gigantesques maps en open world et faire face à des hordes d’ennemis. Vous trouverez différentes classes d’ennemis, du simplet presque inoffensif en passant par le mastodonte d’une dizaine de mètres de haut qu’il vous sera difficile de vaincre. Chaque classe ayant son attaque plus ou moins redoutable, il vous sera ainsi possible d’élaborer votre propre stratégie afin de n’en faire qu’une bouchée et monter plus rapidement de niveau. Ajoutez à cela tous les modes multijoueur compétitifs classiques, les assauts et les missions d’exploration (très sympa à faire avec de possibles objectifs grâce à différentes balises disséminées dans la map) et vous avez un énième jeu-en-un ! Vous l’aurez compris, le jeu est très complet et on n’a pas le temps de s’ennuyer ! Ceci étant, il est normal de trouver le jeu répétitif, sans pour autant qu’il en devienne lassant. Le jeu propose une durée de vie considérable, comme on en a rarement vue et peut-être qu’un scénario un poil plus poussé aurait atténué cette sensation et enrichi l’adhérence de certains à l’univers du jeu… Cependant, cette impression s’estompe lorsque vous effectuez les missions avec votre escouade, et ne perdez pas de vue qu’il vous faudra souvent retourner dans « la cité » pour améliorer vos équipements, acheter de nouvelles armes… Les missions ne s’enchaînent donc pas bêtement, au contraire, vous avez la sensation d’être comme chez vous dans cet univers colossal, et n’est-ce pas cette sensation unique qui nous fait tant apprécier les jeux vidéo ?

 

Destiny
Date de sortie
09/09/2014
Genre
Shoot
Editeur
Activision
Développeur
Bungie
Boutique

Acheter Destiny

Qualités
  • Univers immersif
  • L'accent mis sur la coopération
  • Superbes graphismes
  • L'exploration et les assauts
  • Le suivi du jeu (pour l'instant)
Défauts
  • Missions parfois répétitives
  • Temps de chargement
VERDICT

Captivant

Destiny est un jeu qui renouvelle le genre, qui a quelque chose en lui de next-gen, et on prend un plaisir fou à explorer un univers si riche et si complet. Peut-être que les missions apparaissent par moment répétitives mais elles ne deviennent jamais lassante, et ce, en partie grâce au fait que l’on puisse sans cesse explorer le jeu avec ses amis. Il faudra cependant voir l'évolution prévue par les développeurs en espérant que la machine à fric ne tourne pas trop et que ceux qui veulent se contenter seulement du jeu de base ne soient pas laissés sur le bas coté.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version commerciale. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.