Test – Bravo Team

Supermassive Games devient un habitué des jeux PlayStation VR. Bravo Team est leur quatrième jeu et il sort juste après The Inpatient en 2018 ! On peut donc dire qu’ils ne chôment pas. Est-ce que sortir deux jeux en si peu de temps est une bonne chose ? C’est ce que nous allons voir dans ce test !

Rail Shooter

Si vous avez pu jouer à Time Crisis il y a près de 20 ans sur Arcade ou PlayStation, vous serez ici en terrain connu. Bravo Team nous permet d’incarner au choix un homme ou une femme (avec des variantes de visages) qui fait partie d’un duo de l’équipe Bravo. Nous sommes en charge de protéger la Présidente d’un pays, lorsque nous sommes pris à parti par des terroristes dans un pays fictif qui pourrait s’apparenter à la Bielorussie. Notre but : s’exfiltrer.

Nous avons le choix de commencer une partie hors ligne ou en ligne. Hors ligne, notre équipier fera acte de présence, mais ne sera pas toujours d’une grande aide. Tandis qu’avec une personne réelle (un ami ou un parfait inconnu) le duo fait un peu plus corps et il est plus facile d’élaborer une stratégie. Par exemple, l’un se met dans un couloir et l’autre dans un autre, ou encore un au rez-de-chaussée et l’autre en appui sur une partie haute.

Le terme « rail shooter » est un peu galvaudé, mais retranscrit assez bien le jeu. En effet, nous ne pouvons pas nous déplacer librement comme dans un FPS. Nous ne pouvons aller que d’une zone de couverture à une autre, le tout en ciblant l’endroit et en validant avec la touche Move. Dans un premier temps, ce système de déplacement est perturbant, mais nous nous y faisons vite. Il faudra juste faire attention à ne pas avancer trop vite derrière les lignes ennemies, sous peine d’être vraiment en difficulté. Cependant, le fait d’être derrière les lignes ennemies peut faciliter certains tirs pour débusquer des assaillants trop bien cachés.
Il est d’ailleurs bien de préciser que le Aim Controller permet de renforcer l’impression d’être en possession d’un fusil-mitrailleur.

Le jeu se termine assez rapidement. Comptez environ deux à trois heures pour finir les quelques chapitres de notre duo. Il est néanmoins possible de le recommencer, que ce soit depuis le début ou depuis un chapitre donné, afin de refaire certains points du jeu dans une autre difficulté ou pour voir les différentes fins. En effet, dans le dernier niveau, des choix seront à faire.

Monotone

Le point faible de ce jeu est sa redondance. Tous les ennemis se ressemblent. Il en existe quatre sortes, de simples terroristes, ceux avec une protection lourde, puis deux autres visibles qu’une fois : des tireurs d’élite et des commandos en tenue noire intégrale.
Techniquement, le jeu n’est pas flamboyant, beaucoup de textures sont baveuses et les collisions sont dans certains cas assez mal gérées.
Concernant l’ambiance sonore, le charabia des ennemis est toujours le même. Quant aux musiques elles sont absentes.

Pour répondre à la question de savoir si Supermassive Games a bien fait de sortir deux jeux aussi rapidement, nous pourrions répondre qu’ils auraient dû prendre un peu plus de temps pour peaufiner le tout, ajouter des musiques et varier un peu l’ambiance.

Bravo Team
Date de sortie
07/03/2018
Genre
Shoot
Editeur
SCEE
Développeur
Supermassive Games
Boutique

Acheter Bravo Team

Qualités
  • le jeu avec un ami
  • plusieurs armes
  • facile à prendre en main
Défauts
  • le partenaire IA fait de la figuration
  • pas très beau
  • toujours les mêmes paroles des ennemis
VERDICT

A l'occasion

Tout est loin d’être mauvais. Le jeu se savoure davantage avec un ami ou un autre joueur qu’avec l’IA. Les niveaux sont assez bien construits, il est souvent possible de prendre plusieurs voies pour prendre les ennemis de face et/ou à revers, ou encore sur plusieurs paliers afin de couvrir notre acolyte. Nous pouvons agir en toute discrétion dans certains passages, où les éliminations peuvent être furtives, soit au corps-à-corps, soit au pistolet avec silencieux. Bravo Team est un titre agréable à jouer.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.