Test – Borderlands : The Pre-Sequel

Borderlands : The Pre-Sequel !

Attendu par les fans, ce nouvel épisode de Bordelands s’annonçait tout aussi déjanté que ses prédécesseurs.

Trame

Sur le ton de la narration, nous apprenons par l’aide que nous apportons au Beau-Jack, comment ce dernier a conquis Hyperion et comment il est devenu mal aimé des chasseurs de l’Arche du deuxième épisode. Pour cela, nous nous retrouvons littéralement projetés sur la lune de Pandore, la bien-nommée Elpis.

Une recette éternelle ?

Les fans de la série ne se retrouveront nullement perdus. En effet, nous retrouvons tous les ingrédients qui font Borderlands : l’humour, beaucoup de map et d’aller-retours, le loot, les combats, les PNJ charismatiques, la coopération, les équipements… En somme, on se retrouve face à un pur Borderlands. L’interface est identique à celle du deuxième épisode, ce qui peut un tantinet décevoir malgré son efficacité.

Parlons nouveautés

Quelques nouveautés viennent néanmoins ajouter un peu de fun à cet épisode. Le fait de nous retrouver sur une lune nous prive d’oxygène et la gravité se veut différente de celle sur Pandore. Ainsi, la relique disparait pour laisser place à des kits d’oxygène, nous permettant de respirer et d’augmenter quelques capacités selon le kit. De plus, les développeurs ont souhaité ajouter de la verticalité. Ainsi, votre kit à oxygène vous permettra d’effectuer des doubles sauts et des plateformes vous feront vous envoler. Les combats s’en retrouvent beaucoup plus dynamiques. En effet, il y a maintenant 3 dimensions à gérer puisque les ennemis eux-mêmes s’amuseront à vous faire tourner (ou perdre) la tête. Malheureusement pour eux, il vous sera dorénavant possible de les geler et de vous amuser à les briser. Des armes lasers sont aussi disponibles mais empruntent les dégâts élémentaux déjà connus. L’ajout de la broyeuse est en revanche une bonne surprise, tant le loot est important. Celle-ci permet de mixer trois armes similaires pour en faire une nouvelle qui, avec un peu de chance, sera de bien meilleure qualité. Cependant, cette broyeuse peut être très taquine au point de vous faire regretter votre geste. Un nouveau véhicule fait son apparition : le Stingray, engin lunaire et volant à une place uniquement, vous permettra de (tenter) de sauter les nombreux ravins des maps.

J’aurais voulu être un robot

Pour terminer dans les ajouts, on se doit de vous parler de l’un des personnages jouables, il s’agit du Clap-Trap. Personnage ô combien emblématique de la série, il attirera les plus grands fans de la série. Cependant, il tend à être légèrement décevant puisque nous aurions aimé qu’il soit bien plus débile et plus imprévisible. De plus, il y a un réel manque d’immersion puisqu’il nous arriverait presque d’oublier que nous sommes un robot sur roue. Ses compétences sont néanmoins plutôt fun à jouer, et d’autant plus en coopération puisque la plupart s’appliquent à nos coéquipiers qui pourraient avoir envie de vous laisser mourir à la première occasion. Malgré quelques lacunes, il se révèle être une bonne surprise et un passage obligatoire pour tout joueur.

Verdict

Qualités
+ Pouvoir enfin être un Clap-Trap
+ La broyeuse permettant de se créer des armes
+ Des combats dynamisés
+ Des nouvelles classes assez différentes des précédentes

Défauts
– Pas de grosses révolutions
– IA non revue
– Interface non revue

Avis
Même si ce nouvel opus est vendu comme une suite, on se rend compte avec un peu de recul qu’il vise surtout à faire patienter les fans jusqu’à la sortie de Borderlands 3. Pour ce faire, il offre beaucoup d’éléments qui agissent comme des harpons à fans, et qui s’avèrent en réalité pauvre en utilité. Cependant, cet épisode reste très bon et comblera les amoureux du genre.

Vraiment sympa

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.