Preview – Watch_Dogs

Watch_Dogs, l’un des titres les plus attendus de 2014 se dévoile enfin manette en mains. Après quelques heures de jeu, nous avons pu nous faire une petite idée sur ce que le jeu avait à offrir, tant en terme de narration que de gameplay. De quoi vous offrir nos premières impressions sur cette version PS4, accompagnées de nombreuses informations recueillies lors de cette session. Au programme donc : du hack, des course-poursuites et une ville ouverte, dans la peau d’Aiden Pearce.

Tout est sous contrôle

Dans notre monde hyper-connecté, il suffit d’une simple pression sur un écran pour discuter avec ses amis, faire du shopping ou savoir ce qu’il se passe à l’autre bout du monde. Mais ce geste, aussi insignifiant soit-il, laisse une marque indélébile, une empreinte digitale qui retrace nos moindres actions et révèle nos convictions les plus profondes. Et ceci ne marque que le début de la digitalisation de nos vies. Aujourd’hui, les plus grandes villes sont connectées à ce réseau. Les infrastructures urbaines sont surveillées et contrôlées par des systèmes d’exploitation surpuissants.
Dans Watch_Dogs, ce système est appelé Central Operating System (ctOS) – il contrôle la ville de Chicago et collecte toutes les informations sur ses habitants.
Vous incarnez Aiden Pearce, un hacker brillant dont le passé violent et criminel causa la perte de ses proches. Animé par votre désir de vengeance, vous traquez sans relâche les personnes responsables de cette tragédie. Grâce à votre smartphone, vous êtes capable de surveiller et de pirater tout ce qui vous entoure, notamment le ctOS. Accédez aux caméras de surveillance, téléchargez des informations confidentielles sur vos cibles, contrôlez les feux de signalisation pour provoquer des accidents… et bien plus encore !

Escape Plan

La démo jouable se déroulait durant les premières minutes du premier chapitre de cette aventure qui s’étale sur cinq actes. Piégé, notre mission consistait à devoir s’échapper d’un stade le plus discrètement possible. On se retrouve alors à pirater les caméras de surveillance pour se frayer un chemin à travers une foule de policiers qui n’attendent qu’une chose : vous mettre la main dessus. Ces premières minutes sont parfaitement orchestrées et idéales pour nous faire découvrir les mécaniques du gameplay. C’est très naturellement que l’on utilise les capacités d’Aiden pour analyser l’environnement et repérer les éléments avec lesquels interagir. C’est tout aussi naturellement que l’on navigue dans le système de sécurité du bâtiment dans lequel on se trouve, pour contourner chaque obstacle qui se dresse sur notre chemin. Caméras, téléphones, serrures électroniques, rien ne résiste à notre anti-héros qui finit par s’échapper au terme d’une course-poursuite, donnant l’occasion de découvrir les sensations offertes par les véhicules.

Watch_Dogs - Screenshot 2

Autant vous le dire tout de suite, nous avons été extrêmement déçu par cet aspect du jeu. Que ce soit par le son produit par la voiture ou par le gameplay en lui-même, la maniabilité est déconcertante. On se retrouve à devoir piloter – du mieux qu’on peut – son véhicule tout en ayant la possibilité de contrôler les feux de signalisation pour provoquer des accidents, faire lever des bites de sécurité ou un pont pour barrer la route à un ennemi,…etc. Bref, autant de choses que nous n’avons jamais réussi à faire.
Trop d’éléments/objectifs s’affichent à l’écran en plus des habituels passants, et notre visibilité en devient brouillonne gâchant l’expérience de jeu.

Hacker la ville

A présent livrés à nous-mêmes, nous étions libres de découvrir tout ce que Chicago avait à nous offrir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a énormément de choses à faire.
Lors de cette session, nous avons tenté de prendre le contrôle d’un terminal ctOS. Semblables sur bien des points aux fameux points d’observation d’Assassin’s Creed, ces centres de contrôle permettent de dévoiler de nombreuses informations sur la carte (activités annexes, magasins,…etc) et de débloquer de nouveaux quartiers. Cependant, leur approche diffère. La mission consiste à hacker un terminal bien planqué derrière divers protections et gardes à la gâchette facile. Pour le rejoindre, il faut analyser son environnement, découvrir les éléments utilisables par Aiden, et en tirer profit pour arriver à ses fins. En prenant le contrôle d’une caméra de surveillance par exemple, vous êtes capable d’observer les alentours à travers son objectif, de passer d’une caméra à l’autre (à condition de l’avoir dans son champ de vision), mais surtout de déclencher à distance, à travers elle, certains éléments du décor (trappe, fusible, monte-charge…) qui peuvent servir de pièges. L’IA semble bien fonctionner, la perception de vos ennemis étant symbolisée par un triangle qui se remplit plus ou moins vite au-dessus de leur tête selon qu’ils vous remarquent ou pas. Attention, si vous décidez d’éliminer un adversaire, veillez à ce que les corps ne soient pas trop visibles car il est impossible de les déplacer.

Watch_Dogs - Screenshot 1

Y a quoi sous ton long manteau ?

Le système de progression d’Aiden, qui s’avère très complet et assez diversifié pour que chacun y trouve son compte, est divisé en quatre catégories : accentuation des capacités de hacking (piratage de téléphones, feux de signalisation, boîtiers électriques…), amélioration des techniques de combat (visée accrue, protection avec gilet pare-balles…), fabrication d’objets (leurres…), et conduite.
Plus Aiden réussit de missions en utilisant ses facultés et son matériel, plus il gagne de points d’expérience indispensables pour débloquer de nouvelles compétences. Ainsi, grâce à son smartphone, Pierce peut désactiver les moyens de communication de l’ennemi, mettre hors circuit un hélicoptère pendant cinq secondes, stopper ou faire démarrer les trains et même provoquer temporairement un black-out de la ville ! Autant de solutions de fuite ou de contre-attaque face à la police et aux ennemis.

Watch_Dogs - Screenshot 3Watch_Dogs - Screenshot 4

Activités annexes en veux-tu en voilà

En sus des missions principales, c’est tout un cortège d’activités qui s’offre à vous. Les quêtes secondaires de Watch_Dogs sont réparties selon quatre thèmes : embuscades de convois criminels, détection de crimes, nettoyage de repaire de gangs et contrats à remplir. A cela s’ajoutent aussi de nombreuses enquêtes à effectuer autour de cinq sujets : personnes portées disparues, mallettes à ramasser, QR Codes à trouver, recherche d’armes et tours ctOS. Sans oublier de multiples mini-jeux accessibles dans certains endroits de la carte tels que le bonneteau, les échecs, le poker ou encore les machines à sous.
D’ailleurs, l’aventure principale elle-même est parfois sujette à des mini-jeux. Ainsi, au moment de pirater le ctOS dans la démo, nous devions faire face à un casse-tête fort sympathique, bien que rappelant fortement ce que l’on a pu trouver dans le dernier Assassin.
Au final, l’éventail des activités proposées s’avère assez énorme, et si la plupart d’entre-elles semblent assez classiques, elles n’en demeurent pas moins très bien foutues.

Watch_Dogs - Screenshot 5Watch_Dogs - Screenshot 6

Tout est connecté

S’il n’a pas été possible de le tester, on sait maintenant que Watch_Dogs propose pas moins de six modes multijoueur en ligne.
Les joueurs disposeront de points de notoriété et d’un système de compétences particulier. Trois modes offrent un affrontement en ligne en un contre un (1vs1) : ctOS Mobile Challenges, Online Hacking et Online Tailing. Dans ce dernier il est nécessaire de traquer un individu, à l’instar de certains modes multi d‘Assassin’s Creed. Les trois autres modes concernent des challenges pouvant accueillir jusqu’à huit joueurs : Free Roam, Online Decryption et Online Racing. Ce dernier devrait permettre de participer à des courses effrénées en pleine ville (y compris en bateau), en choisissant son véhicule parmi les sept catégories disponibles dans l’aventure.
Le mode multijoueur se fondra naturellement et sans coupure dans l’expérience solo. Grâce à plus de neuf minutes de vidéo de gameplay, Ubisoft illustre quelques-unes des interactions possibles : hacker la partie d’un autre joueur, pirater en équipe ou encore défier un ami grâce à la Companion App disponible prochainement sur smartphone et tablette (iOS et Android).

Watch_Dogs - Screenshot 7

Véritable tendance ces derniers temps, le jeu sur second écran s’est jusqu’ici surtout illustré via des applications qui servent de menus pour éviter de mettre son jeu en pause ou de visualiser la carte sans grande interaction, bien qu’Ubisoft avait déjà fait du bon travail avec Assassin’s Creed IV Black Flag.
Totalement gratuite cette appli ne sera pas réservée aux seuls possesseurs de Watch_Dogs. Tout le monde pourra voir, sur une carte de la ville de Chicago, évoluer en temps réel ses amis enregistrés sur le service Uplay s’ils sont en train de jouer à Watch_Dogs et ceci quelque soit leur plateforme. Il sera alors possible de leur proposer un défi entre deux missions. Ce challenge apparaîtra comme un pop-up dans leur partie, libre à eux de l’accepter ou pas. Votre ami pourra tenter de vous stopper, dans un temps limité, en piratant les systèmes de la ville.
Ce n’est bien évidement qu’une partie de possibilité de la Companion App qui nous réserve encore bien d’autres surprises d’ici la sortie du jeu.

Watch_Dogs - Screenshot 8

Au final, le titre semble proposer une aventure poussée certes, mais n’est pas exempt de défauts. La durée de vie promise comme très conséquente grâce à des missions et activités annexes à la pelle séduira le plus grand nombre, en espérant que l’histoire en elle-même soit captivante. Les graphismes, quant à eux, annoncés comme spectaculaires sont assez décevants. Sans parler des temps de chargements interminables, et ce, non seulement au lancement de la partie, mais aussi après chaque échec de mission. Watch_Dogs ne semble donc pas tenir toutes ses promesses au niveau technique. Bref, pour de la « next-gen », on s’attendait à mieux.
Reste à espérer que la version que nous avons pu tester n’était pas la version finale, et que ces petits soucis seront corrigés d’ici la sortie du jeu.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.