Preview – Sniper Elite III

Deux ans après Sniper Elite V2, le studio anglais Rebellion est de retour avec un nouveau chapitre de sa saga phare. Connue pour son réalisme graphique et balistique, la série Sniper Elite témoigne d’une assez belle réussite vis-à-vis des joueurs et de la critique. Les férus du genre se feront donc un plaisir de continuer les aventures de l’agent américain et tireur d’élite, Karl Fairburne.

Vous l’aurez compris, Sniper Elite 3 est un jeu de tir tactique qui encourage l’infiltration et la planification de ses exécutions. Nous sommes en pleine Seconde Guerre mondiale, durant le conflit en Afrique du Nord entre les Alliés et les forces de l’Axe. Les renseignements nous ont averti d’une menace nazie nommée « Wunderwaffe », des armes si puissantes qu’elles seraient capables de changer le cours de la guerre. Votre mission périlleuse consiste notamment à collecter des informations sur ce projet grâce à votre expertise dans le domaine de l’infiltration, du sabotage et du combat à distance.
Le théâtre des opérations est constitué de vastes environnements nous offrant une grande liberté tactique. Alternant entre oasis, villages en ruines, chaînes de montagnes, canyons et larges plaines répartis dans plusieurs pays tels que l’Egypte et la Lybie, le décor désertique affiche des textures bien détaillées assez séduisantes, du moins sur la version PS4 que nous avons essayée. Sans oublier les effets sonores ultra réalistes.

Sniper Elite III - Screenshot 1

Lors de notre session de jeu, nous avons pu accomplir les deux premières missions. La première, faisant office de didacticiel, montre bien les possibilités offertes par le jeu et la prise en main se fait très instinctivement. Même les plus novices pourront entrer sans problème dans le peau du soldat Fairburne. Equipé d’une dizaine d’objets (bandages, trousses de soins, pierre, mines, dynamite, briquet…) et de trois armes principales (sniper bien sûr, pistolet silencieux et mitraillette) qui pourront être ramassées au fil de l’aventure, notre héros pourra également surprendre l’adversaire grâce au combat rapproché.

Côté IA, Rebellion a mis au point un nouveau système qui permet aux adversaires de trianguler la position du joueur dès lors qu’il a effectué un tir sans couverture sonore. Ce dernier a donc tout intérêt à bouger pour ne pas être découvert. Le niveau d’alerte des ennemis se concrétise par une jauge qui apparaît au-dessus de leur tête et se remplit en changeant de couleur à mesure qu’ils repèrent le joueur. Attention également au rythme cardiaque de Fairburne. En cas de stress ou de course à pied, celui-ci peut passer de 60 à plus de 80 bpm. Evidemment, plus les battements par minutes sont élevés, plus il est difficile de stabiliser son tir.

Sniper Elite III - Screenshot 2

Pour parvenir à ses fins, notre héros est capable de courir, s’accroupir, ramper mais aussi d’assassiner ses ennemis discrètement par derrière, de déplacer des corps et de les fouiller. Il peut également faire diversion en tirant sur certains éléments du décor ou tuer des adversaires de manière détournée (caisse de dynamite, jerrican,…etc). Lorsqu’il tient en joue une cible avec son fusil, il a la possibilité de retenir son souffle (occasionnant un bref ralenti) qui lui permet d’ajuster son tir. Lorsque le coup est bien porté, une killcam s’enclenche, suivant la balle au ralenti jusqu’à la cible. L’on peut alors admirer la progression et les dégâts de la balle sur les os, les muscles et les organes de l’ennemi, jusqu’à sa sortie. L’effet est assez spectaculaire et donne un côté un peu gore au jeu. On ne va pas s’en plaindre. Il n’a pas été possible de le tester en profondeur, mais il semblerait qu’il soit possible d’endommager la plupart des véhicules avec le même effet.

Assez bluffé par le titre : beau, riche en décors et en diversité d’actions, Sniper Elite III s’annonce prometteur, comme un jeu capable de plaire tant aux fans du genre qu’aux non initiés. Le jeu sera disponible le 27 juin à partir de 39,90€.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.