Preview – Far Cry 4 : exploration et coopération

A quelques jours de la sortie de Far Cry 4, Ubisoft nous a permis de mettre une nouvelle fois les mains sur le titre et de tester, sur PlayStation 4, la campagne solo et coopération. Au cours de plusieurs heures de jeu, nous avons pu nous régaler à découvrir la magnifique région de Kyrat, dans laquelle nous incarnons le jeune Ajay Ghale. Alors qu’il est venu répandre les cendres de sa mère défunte, il rejoindra les rebelles, qui luttent pour renverser le pouvoir du dictateur Pagan Min. De nombreuses missions et épreuves se dresseront sur son chemin et vous devrez faire preuve d’agilité et de courage pour venir à bout de cette tâche aussi difficile que dangereuse…

Notre session de jeu nous mettait tout de suite dans l’ambiance. Point d’introduction, nous devions capturer un avant-poste ennemi. Similaire à Far Cry 3, la prise de cette fortification passait par l’élimination de tous les gardes présents dans la zone. Pour ne pas perdre les bonnes habitudes, on pouvait toujours utiliser l’appareil photo, servant aussi de paire de jumelles, afin d’étudier et de marquer les adversaires avant de se lancer.

Far Cry 4 - Screenshot 5

Une fois l’avant-poste libéré, nous avions l’intégralité de la carte à disposition (de taille équivalente à Far Cry 3). On remarque que les différences entre Far Cry 4 et son prédécesseur sont peu nombreuses. Ceux qui ont parcouru en long, en large et en travers Rook Islands ne seront pas dépaysés. La première vraie spécificité de cette nouvelle aventure tient évidemment au cadre dans lequel celle-ci se déroule. L’omniprésence des montagnes, le level design faisant la part belle à la verticalité, les animaux occupant une place prépondérante et les décors enchanteurs prouvent qu’Ubisoft a réussi une fois encore à créer un monde ouvert et un écosystème aussi vivants que fascinants.
Ainsi on retrouve les mécaniques du dernier opus : des tours à escalader pour découvrir certaines zones et leurs activités, des avant-postes à libérer, des zones de chasse, des contrats d’assassinats… et toute une ribambelle de missions, allant des quêtes principales aux missions annexes, nous ordonnant d’aller libérer des otages ou de récupérer du matériel pour aider la rébellion locale. Il est toujours possible de voyager librement dans toute la région, que ce soit à pied, en voiture ou à dos d’éléphant.

Far Cry 4 - Screenshot 6Far Cry 4 - Screenshot 8

Vous l’aurez compris, l’aventure de Far Cry 4 se déroule de manière classique. Vous pouvez avancer dans la trame principale, vous amuser à accomplir des missions annexes ou juste explorer l’environnement sans but précis. Il y a de toute façon toujours quelque chose à voir ou à faire à Kyrat. Régulièrement, vous devrez prendre des décisions. Celles-ci influeront sur la nature de la mission suivante ainsi que sur votre destinée. Souvent, il s’agit d’un choix entre une solution guerrière ou pacifiste afin de résoudre un problème donné. Sur la carte, vous verrez qu’il existe des missions secondaires appelées Karma. Celles-ci apparaissent de façon spontanée et ne prennent que quelques minutes. Il vous faut généralement libérer des civils de l’oppression en tuant des membres de l’armée de Pagan Min.

Far Cry 4 - Screenshot 7

Après avoir exploré Kyrat et accompli plusieurs missions, nous avons essayé le jeu en mode coopération. A tout moment dans l’aventure, vous aurez la possibilité d’appeler du renfort pour passer une mission difficile par exemple. A noter que, dans cette configuration, les missions principales ne sont pas accessibles. Tout le reste est jouable à deux. Il faut dire qu’il est vraiment plaisant de se balader et d’enchainer les missions avec un allié humain. Cette partie coopérative offre un vrai plus au titre.

Côté technique, Far Cry 4 s’en tire très bien. Aucun reproche à faire au jeu de ce côté-là. Le titre est fluide et digne des consoles next-gen niveau modélisation des personnages. La reproduction de l’environnement flatte la rétine et ça on apprécie.

Far Cry 4 - Screenshot 9

Alors on pourra reprocher à Far Cry 4 de reprendre à l’identique les mécaniques du précédent opus, une prise de risque zéro, voire même une suite paresseuse, mais il ne s’agit ici que du deuxième opus exploitant la formule du Far Cry que les fans apprécient. La coopération et sûrement le scénario sont deux vrais points forts. Il subsiste en nous une part d’émerveillement mais aussi de doute. En effet, Far Cry 3 avait frappé fort avec Vaas Montenegro et son aspect plaisant de la folie humaine. C’est pourquoi on a peur qu’avec Far Cry 4, Ubisoft nous resserve la même recette avec Pagan Min. Quoiqu’il en soit, on attend avec impatience la version définitive du titre afin de confirmer ou d’infirmer ces premières impressions.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.