Preview – Dragon Age Inquisition

Prévu pour le 21 novembre 2014 sur PlayStation 4 et PlayStation 3, la saga Dragon Age revient avec un nouvel épisode nommé Inquisition. Après un deuxième épisode décrié suite aux nombreux et profonds changements effectués par rapport au premier opus, Bioware et Electronic Arts sont attendus au tournant. N’ayant jamais joué aux précédents jeux de la série, nous vous livrons dans cet aperçu un avis totalement neutre sur ce Dragon Age Inquisition.

Il arrivait dans la région, l’inquisiteur

Dragon Age Inquisition est un jeu de rôle qui place le joueur dans le monde Thédas, lieu où se situait l’action des deux premiers épisodes (Origins et Dragon Age 2). Le territoire est toutefois plus grand puisque la carte est décrite par les développeurs comme quatre à cinq fois la taille de Férelden. Le monde de Thédas est plongé dans un chaos sans précédent. Les dragons terrorisent le royaume en sillonnant les cieux, les mages se soulèvent contre l’oppression des templiers et les nations se lèvent les unes contre les autres. En effet, une guerre civile éclate en Orlaïs entre les loyalistes (fidèles à l’impératrice) et une puissante faction dirigée par le cousin de celle-ci.
Le joueur incarne l’inquisiteur chargé de restaurer l’ordre et de traquer les agents du chaos. Ainsi, à la tête de l’Inquisition, le joueur pourra s’allier à des légendes (personnages remarquables) qui interagissent entre elles et avec lesquelles il est possible de nouer des liens uniques. De plus chacune de vos actions pourront changer le cours de l’histoire. Mais sur ce point seule la version définitive pourra nous permettre de se rendre compte du réel impact des choix du joueur sur le déroulement de l’histoire. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une promesse. En attendant, voici ce que nous avons pu voir lors de notre essai à la gamescom.

Dragon Age Inquisition - Screenshot 1Dragon Age Inquisition - Screenshot 2

Impressions

La démo que nous avons eu l’occasion de regarder, à défaut de pouvoir poser nos mains dessus, plongeait très rapidement les joueurs dans le vif du sujet. Un court dialogue se terminant sur une question à choix multiple (comme Bioware sait le faire) et nous voilà explorant un environnement rocailleux possédant néanmoins la végétation luxuriante des marais dans lesquels nous pataugions. Les ennemis (Gobelins, gros lézards, sorte d’ectoplasme…) jamais très loin, enclenchèrent rapidement les hostilités.
Accompagné de trois alliés, vous enchaînez les combats qui sont non sans rappeler les hack’n’slash, mais ici en vue à la troisième personne. On taillade, on lance des sorts et on ordonne à nos amis de frapper les ennemis souhaités via l’interface qui arrête le temps afin de vous laisser prendre votre décision.

Dragon Age Inquisition - Screenshot 3

Les graphismes sur cette version alpha étaient déjà plutôt jolis et le jeu était fluide sans bug apparent. Les environnements et les personnages étaient bien modélisés. Cependant le titre tournait sur un PC. Nous ne savons donc pas comment sera la version PS4 à sa sortie. Les décors étaient plutôt vastes mais loin d’être du type open-world, ce qui n’était de toute façon pas la volonté du studio en charge aux dires du développeur présent.

Dragon Age Inquisition s’annonce comme un bon épisode et surtout un bon jeu. Reste à voir s’il plaira aux fans et si la licence saura les reconquérir. En ce qui nous concerne, cette première approche était sympathique bien que le gameplay nous ait semblé un poil répétitif.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.