Preview – Batman : Arkham Origins

Comme son nom l’indique, Batman Arkham Origins remonte aux origines du héros. Le jeu nous dévoile la vaste ville de Gotham City quelques années avant les événements de Batman : Arkham Asylum et Batman : Arkham City. Bien avant l’arrivée des criminels et des assassins qui feront la triste réputation de Gotham.
Lorsque le jeu commence, Batman ne porte son masque que depuis environ un an. La police ne sait pas encore qui il est, mais ses bienfaits ont déjà tendance à énerver les criminels de Gotham City. Aussi, Black Mask profite de la nuit du 24 décembre, pendant laquelle les forces de l’ordre fêtent Noël en famille et sont donc en nombre réduit, pour mettre à prix la tête de la chauve-souris. Il promet une somme d’argent conséquente à celui qui parviendra à tuer la chauve souris avant le lever du jour. Une petite dizaine d’assassins répondent à l’appel et traquent tous le Chevalier Noir dans l’espoir d’être le premier à l’abattre. Parmi les super-vilains que nous croiserons dans le jeu, il y aura Black Mask, bien sûr, mais aussi Bane, Deathstroke, Deadshot, le Pingouin, ou encore le Joker. La liste complète n’est pas encore révélée.

Batman Arkham Origins - Screenshot 1

On ne change pas une équipe qui gagne

A moins d’une surprise dans le scénario, le jeu devrait se dérouler durant cette fameuse nuit de Noël. Dans la démo PS3 que nous avons pu tester, nous avons constaté que le gameplay n’a pas beaucoup changé. Le maniement de Batman n’a pas bougé depuis les anciens volets et permet donc de retrouver ses marques en un instant pour naviguer sur les toits de la ville grâce au grappin ou de planer au-dessus des ruelles en déployant sa cape. Les combats sont toujours aussi dynamiques et l’enchainement des coups vous fera toujours cumuler les combos sans oublier de contrer les attaques ennemies. Quelques adversaires inédits ont pu être aperçus durant la démo, à l’image d’un voyou plus balèze que les autres, qu’il faut d’abord étourdir avec la cape, ou d’un expert en arts martiaux capable de contrer les coups de batou.

Batman Arkham Origins - Screenshot 2

Batman le détective

Si le système de combat n’a pas bougé, les missions « détective » ont, elles, été entièrement revues. Lorsque le joueur enclenche le mode détective et qu’il trouve un indice, il peut approfondir ses recherches pour revoir la scène grâce à un système de rewind afin de comprendre ce qu’il s’est passé. Dans notre cas, nous devions découvrir ce qui était arrivé à un hélicoptère s’étant mystérieusement crashé devant les yeux du héros. En examinant, puis en analysant la carcasse de l’appareil, Batman a pu reconstituer les dernières secondes avant le crash. Nous pouvions alors avancer ou reculer dans le temps grâce aux touches L2/R2 pour repérer l’instant précis où le problème a eu lieu. Sans vous en dévoiler plus, d’analyses en découvertes, nous avons remonté petit à petit la piste jusqu’à l’origine de l’incident. Ces phases sont donc bien plus approfondies qu’auparavant et mettent clairement en valeur l’esprit de déduction du héros… enfin du joueur.

Batman Arkham Origins - Screenshot 3

Attrape-moi si tu peux

Cette première prise en main nous a permis de voir les nombreux gadgets dont disposait Batman. Certains inédits comme le grappin qui attrape un ennemi pour l’accrocher à un autre élément du décor : à un autre bad-guy pour étourdir les deux à la fois, à une gargouille pour le suspendre ou à une bonbonne explosive pour faire boom par exemple ! Ce gadget se révèle vraiment utile lors des phases d’infiltration afin de faire le ménage discrètement.

Batman Arkham Origins sera disponible le 25 octobre prochain sur PlayStation 3. Une version PS Vita est prévue au programme, intitulée Batman Arkham Origins Blackgate qui sortira le même jour.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.