Test – Mirror’s Edge Catalyst

C’est après 8 ans d’absence que nous retrouvons Faith, notre héroïne atypique. DICE nous offre enfin un monde ouvert où l’on peut courir sans fin sur les toits de la ville épurée de Glass City et offrant de nombreuses opportunités pour s’amuser.

Un scénario banal mais joliment mis en scène

C’est non sans étonnement que nous tombons dans une histoire basique mais tout de même efficace. Corruption et oppression sont les maîtres mots de ce nouvel opus. Faith se retrouvera propulsée dans une bataille acharnée contre le grand méchant : Kruger et son empire. Pour nous aider à nous mettre dans le bain, des cinématiques montrant le passé de Faith nous permettront de prendre part émotionnellement à son combat. Cependant, le scénario, bien que banal, est joliment mis en scène lors des cut-scenes. Toutefois, on notera les personnages secondaires totalement caricaturaux, allant du chef rebelle à la pirate informatique. Malgré cela, on arrive tout de même à les apprécier tout au long de l’histoire. L’avenir de Glass City se jouera lors des quinze missions principales et quelques secondaires. Celles-ci sont plutôt variées même si le gameplay reste sensiblement le même : courir, sauter, frapper, sauter, se balancer, grimper…

Mirror’s Edge Catalyst Gameplay Trailer

Glass City

Ce reboot jouit enfin d’un monde ouvert qui n’est autre que les toits de la ville de Glass City. Celle-ci est divisée en plusieurs quartiers qui possèdent chacun leur style mais aussi un déplacement qui change sensiblement. Vous trouverez sur la carte les missions principales et secondaires mais aussi énormément d’items à collectionner ou encore les courses, livraisons ou bien parcours créés par les autres joueurs. Il y a donc énormément à faire entre deux missions. Bien que le niveau des courses soit moins difficile que celui du premier opus, il vous faudra tout de même savoir exécuter vos figures sans erreur pour pouvoir passer la ligne d’arrivée dans le temps imparti.

Chargement… Veuillez patienter

De ce côté-ci, peu de nouveautés. Il sera possible de quasiment tout escalader. Faire des sauts irréalistes ne sera pas non plus un problème. Faith peut désormais utiliser un grappin pour se balancer ou grimper sur les murs mais à des endroits déterminés. Les combats ont été revus et deviennent beaucoup plus fluides : rencontrer des ennemis ne sera plus un problème. Ainsi, le déplacement à travers la ville est un véritable plaisir tant sa fluidité offre une liberté de mouvement exceptionnelle. Cependant, garder son élan peut devenir difficile car le jeu reste tout de même exigeant dans l’exécution des mouvements. Ainsi, une mauvaise réception fera perdre toute beauté à votre course effrénée.

Mirror's Edge Catalyst

Le sens urbain, GPS personnel de Faith, est de retour pour nous guider. Celui-ci peut être un peu capricieux, refusant parfois de s’afficher, ne vous indiquant donc plus s’il faut aller à droite ou gauche. Autre petit détail plutôt fâcheux : les temps de chargement interminables. Certains passages demandant une exécution proche de la perfection, vous risquez de mourir très souvent et donc de passer beaucoup de temps dans les chargements, rendant certains passages déjà compliqués en véritable torture. Nouveau titre oblige, Faith nous revient avec un arbre de compétence lié à ses mouvements, sa tenue mais aussi au combat. Cela offre une impression de progression tout au long de l’avancée de l’aventure puisque le titre nous prive de mouvements plutôt basiques en début de jeu.

Mirror's Edge Catalyst
Date de sortie
09/06/2016
Genre
Action / Shoot
Editeur
Electronic Arts
Développeur
DICE
Boutique

Acheter Mirror's Edge Catalyst

Qualités
  • Une DA réussie
  • Un environnement qui en jette
  • Une héroïne touchante
  • Prise en mains
Défauts
  • Les temps de chargement
  • Une histoire plutôt courte
  • IA ennemie trop faible
VERDICT

A l'occasion

Malgré une direction artistique plus que réussie et une Faith plus charismatique que jamais, ce nouveau titre de DICE fera partie des jeux que l’on apprécie mais qu’on ne fera qu’une fois. Les quelques bugs et les temps de chargement cruellement longs rendent souvent le jeu plus pénible que sympathique. Cependant, ce reboot reste néanmoins une belle réussite et donnera de longues heures de jeu à tous ceux qui aiment parcourir les villes de la plus classe des manières : le parkour.

A propos des notes du Community Mag
Test réalisé à partir d'une version editeur. Les images de ce test sont fournies par l'éditeur.

Aucun commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.