EA : des suites pour Battlefront, une franchise à la Assassin’s Creed en projet et de la prudence envers la VR

Alors que Star Wars : Battlefront vient de débarquer dans les bonnes crèmeries vidéoludiques, Electronic Arts pourra continuer à profiter de la notoriété de l’illustre franchise au-delà de ce nouvel opus.

C’est à l’occasion de l’UBS Global Technology Conference de San Francisco que le directeur financier de la firme, Blake Jorgensen, a évoqué les projets à venir de l’éditeur. Profitant de l’accord d’exploitation exclusif signé avec Disney pour 10 ans, des projets seraient en cours de développement pour des titres attendus sur PC, consoles et autres mobiles pour tes titres estampillés Battlefront ou non. On n’a pas fini de se ballader, manette en mains, dans une galaxie lointaine.

Mais ce n’est pas la seule déclaration du directeur financier d’EA lors de cet événement. Blake Jorgensen s’est également exprimé au sujet de la réalité virtuelle et avant de plonger la tête la première dans ce nouveau marché, Electronic Arts prévoit d’abord de prendre la température du bout de l’orteil. Ainsi, EA préfère voir l’ampleur du marché et comment il évoluera. L’éditeur joue donc la prudence concernant la réalité virtuelle que beaucoup annoncent comme la prochaine révolution du milieu vidéoludique comme a pu l’être en son temps le passage 2D/3D.

Enfin, et parce qu’on ne l’arrêtait plus, Blake Jorgensen est revenu sur l’embauche au sein d’EA de Jade Raymond, la femme (entre autres) derrière la saga Assassin’s Creed d’Ubisoft. Cette embauche a été réalisée par Electronic Arts dans le but non dissimulé de créer une nouvelle franchise d’action/monde à l’instar de la saga des encapuchonnés que nous connaissons bien. Mais avant d’en voir le bout du nez, nous en avons pour un moment.

C’était le point EA, merci Mr Jorgensen.