Community Mag N°84 – Juin 2015

Au lieu de m’agacer sur telle ou telle chose concernant le milieu vidéoludique, je vais vous parler de mon coup de cœur de ce mois-ci : Life is Strange – Chaos Theory (Episode 3).
Au moment de sa sortie, nous avions décidé de ne vous proposer en test que le premier épisode (pour vous donner un aperçu de son potentiel) puis de ne revenir dessus qu’au moment où le jeu serait complet afin de vous livrer notre avis final. Mais, après avoir fini l’épisode Chaos Theory, il me fallait partager mon enthousiasme sans, pour autant, vous gâcher le moindre élément scénaristique.
D’habitude pas très adepte d’une distribution épisodique pour un jeu vidéo, je me surprends à adhérer totalement au format du jeu. Life is Strange reprend les codes des séries et l’adapte au jeu vidéo avec brio : prendre son temps pour présenter les personnages, pour les rendre attachants ou détestables (une des clés les plus importantes pour faire une bonne série), respecter le format de l’œuvre en racontant une histoire/un thème par épisode, garder en filigrane le plan final de la saison en distillant ici ou là des éléments scénaristiques qui maintiennent notre intérêt, finir chaque épisode par une scène forte ou un cliffhanger.
Et celui qui termine l’épisode Chaos Theory est d’une puissance émotionnelle très forte. Le choix qui se présente à nous est tellement difficile qu’on ne peut rester insensible. Mais si ce cliffhanger est si réussi, c’est surtout parce qu’il repose sur l’élément principal du gameplay de ce jeu. Life is Strange n’oublie jamais qu’il est un jeu vidéo. Il raconte une histoire. Certes, le jeu appartient au genre Aventure à choix multiples (à la manière d’un Heavy Rain), mais sa mécanique de jeu principale nous donne l’occasion de faire des choix que l’on peut prendre, observer, analyser, revenir dessus (sauf au moment opportun) et modifier drastiquement le destin d’un ou plusieurs personnages. Les conséquences de vos choix ont un véritable impact sur le jeu et l’histoire. Et le final de l’épisode 3 de Life is Strange est à couper le souffle… Plus qu’une chose à espérer : que la suite nous permette d’assumer nos choix sans retour en arrière possible. Sinon, cela nuirait à la puissance émotionnelle du jeu et le soufflet retomberait.

Bonne lecture.

 
Community Mag
N°84 – Juin 2015

 
Edition web interactive.
Fonctionne sur PC, Mac, PS3 et PS4.
Un lecteur Flash doit être installé sur votre système.

Dans ce numéro :
EN COUVERTURE – Mad Max | TESTS – Project CARS – Wolfenstein The Old Blood – Badland : Game of the Year Edition | RETROSTATION – DOOM | COLLECTOR – La sélection du mois